Connectez-vous S'inscrire
Toute l'information immobilière en Suisse


        

Feuille de route pour l’efficience énergétique des bâtiments et des quartiers



Abandon de l’énergie nucléaire, réduction des émissions de CO2 ; pour que la stratégie énergétique de la Confédération puisse être mise en œuvre, l’assainissement énergétique du parc immobilier en Suisse doit être rapidement entrepris. Sous la conduite de l’Empa, environ 70 chercheurs de premier plan de notre pays se sont réunis les 22 et 23 janvier dernier pour élaborer une feuille de route pour la recherche sur l’efficience énergétique des bâtiments et des quartiers. Les premiers résultats sont déjà disponibles.

Environ 70 chercheurs de l‘Empa, de l’EPFZ, de l‘EPFL, de la Hochschule Luzern, de l’Université de Genève et de la Fachhochschule Nordwestschweiz se sont réunis à la fin de la semaine dernière pour un workshop du Centre suisse de compétences pour l’efficacité énergétique des bâtiments et des quartiers (« Swiss Competence Center for Energy Research » SCCER FEEBD). Ils ont réalisé une feuille de route pour la recherche afin de diminuer sensiblement les besoins énergétiques des bâtiments existants et futurs. Ces travaux ont eu lieu dans le village de vacances Reka de Blatten-Belalp, un projet phare de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), construit selon des principes écologiquement durables et exploité grâce l’énergie solaire. D’après la feuille de route, le parc immobilier en Suisse pourrait nécessiter d’ici à 2050 cinq fois moins d’énergie. En particulier, on devrait pouvoir renoncer dans la mesure du possible à toute énergie fossile pour le chauffage comme le gaz ou le mazout. Pour rendre ceci possible, le nombre de rénovations énergétiques (le taux de renouvellement de l’ensemble du parc immobilier) doit doubler pour passer du 1% actuel à 2%.Matériaux d’isolation high-tech, automation intelligente et bâtiments en réseauDans la feuille de route, les chercheurs ont identifié trois domaines considérés comme mesures prioritaires. Ils mettent d’abord en avant la nécessité de disposer de matériaux isolants très performants et moins chers pour le parc immobilier suisse. Pour cela, la recherche dans le domaine des aérogels doit être intensifiée afin que de nouveaux produits puissent prochainement être disponibles sur le marché. Ensuite, des systèmes intelligents d’automation doivent permettre d’exploiter les bâtiments de manière optimale sur le plan énergétique. Enfin, grâce à la mise en réseau des bâtiments, pas seulement sur le plan électrique mais également sur le plan thermique, de l’énergie supplémentaire doit pouvoir être économisée. Ainsi, les ressources énergétiques locales seront utilisées de manière efficiente et efficace.Avec le plan d’action « Recherche énergétique suisse coordonnée », le Conseil fédéral met en réseau les compétences des hautes écoles suisses. Financé et conduit par la commission pour la technologie et l’innovation (CTI), il a mis sur pieds huit pôles de compétences ( «Swiss Competence Centers for Energy Research », SCCER) actifs dans la recherche des domaines de la biomasse, du stockage de l’énergie, des réseaux, de la fourniture d’énergie, des aspects juridiques et économiques, de la mobilité ainsi que de l’efficience énergétique dans les bâtiments, les quartiers et les processus industriels.

http://www.empa.ch/

28/01/2015

Tags : Empa

Lu 258 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 73