Connectez-vous S'inscrire
Toute l'information immobilière en Suisse


        

Implenia tient globalement le cap au premier semestre 2014 –



Résultat grevé par des corrections exceptionnelles au sein de la Division Buildings | Niveau égal ou supérieur à l’année précédente pour toutes les autres Divisions | Optimisme pour le résultat de l’exercice grâce à un environnement de marché positif, un positionnement favorable, des carnets de commandes remplis et des mesures prises chez Buildings | Maintien par le Groupe de l’objectif d’EBIT à moyen terme de 140 à 150 millions de francs

Implenia clôt le premier semestre 2014 à un niveau inférieur à celui de l’année précédente en raison de corrections exceptionnelles de résultat au sein de la Division Buildings. Toutes les autres Divisions tiennent le cap et affichent de bons résultats pour le premier semestre, stables ou en progression par rapport à leur niveau de 2013. Compte tenu des ajustements effectués, des perspectives de marché intactes et des prévisions de progression pour Buildings dans les prochains mois, Implenia aborde le second semestre avec confiance. Au niveau Groupe, le résultat opérationnel de l’exercice 2014 dépassera la barre des 100 millions de francs. En revanche, le résultat record de l’année précédente est désormais hors de portée. Le bon positionnement du Groupe sur le marché, sa configuration favorable et le haut niveau de ses carnets de commandes incitent à l’optimisme pour la période allant au-delà de l’exercice en cours. Le Groupe maintient, par conséquent, son objectif d’EBIT à moyen terme de 140 à 150 millions de francs.

Au premier semestre 2014, Implenia a enregistré un chiffre d’affaires de 1,413 milliard de francs, soit un niveau pratiquement stable par rapport à 2013 (1,408 milliard de francs). Le résultat opérationnel du Groupe, à 26,4 millions de francs (-12,2%), reste cependant inférieur à celui de l’année précédente. Ce recul s’explique par la performance nettement plus faible de la Division Buildings au premier semestre. L’introduction de nouveaux processus, l’application stricte du nouveau système de gestion des risques et – notamment – le changement de management au sein de l’importante région de Suisse romande ont entraîné, durant la période sous revue, une réévaluation de certains projets en cours et donc des corrections exceptionnelles de résultat. L’optimisation des processus et l’application stricte de la gestion des risques laissent prévoir pour le second semestre 2014 un résultat clairement positif pour Buildings.

Du fait des charges mentionnées et d’un résultat financier en baisse, le Groupe Implenia affiche un résultat consolidé de 17,0 millions de francs, inférieur à celui de l’année précédente (-19,8%). A 3,475 milliards, le niveau des commandes dépasse de 7,2% le chiffre semestriel de 2013. Les autres Divisions du Groupe Implenia tiennent le cap, clôturant le premier semestre 2014 à un niveau stable ou supérieur à celui de l’année précédente:

Modernisation & Development a accompli un excellent parcours
La Division Modernisation & Development a enregistré d’excellents résultats au cours de la période sous revue, avec une progression d’EBIT de 5,9%, à 15,8 millions de francs. Le pôle Development (développement de projets) a de nouveau affiché une performance très positive, confirmant, avec un résultat de 14,3 millions de francs, le niveau record de la même période de l’année précédente. L’évolution de l’activité a été particulièrement dynamique dans les grandes régions de Zurich et du Bassin lémanique. Le pôle Modernisation – qui inclut désormais les départements Construction en bois et Engineering auparavant intégrés à Buildings – a enregistré des progrès très positifs. Le pôle a réalisé de nombreux projets intéressants. Son EBIT de 1,5 million de francs a plus que doublé au premier semestre 2014 par rapport à la même période de l’année précédente.

Tunnelling & Civil Engineering profite de la bonne marche de la construction de tunnels en Suisse
La Division Tunnelling & Civil Engineering a profité des activités toujours porteuses de la construction de tunnels en Suisse. Avec un chiffre d’affaires de 128,4 millions de francs et un EBIT de 5,0 millions de francs, elle s’est inscrite, une fois de plus, dans la continuité du résultat de la même période de l’année précédente. En raison de l’achèvement des lots de la NLFA, il faut s’attendre – comme annoncé – à un net recul du résultat par rapport au second semestre. En Autriche, le grand projet du tunnel de base du Semmering a été lancé le 1er juillet 2014, après un report de six mois. Ce délai a pu être utilisé pour effectuer des travaux de préparation indispensables sur le site – sans conséquences financières significatives pour Implenia ni pour le projet global.

Les activités de Région en Suisse ont confirmé leur rôle d’épine dorsale du Groupe
La Division Construction Suisse, qui englobe la construction routière, le génie civil et le bâtiment au niveau régional, a réalisé de bonnes performances au premier semestre 2014, avec une production progressant à 396,2 millions de francs. A -3,4 millions de francs, l’EBIT s’est établi à un niveau supérieur à celui de la même période de 2013 (-4,8 millions de francs). Il convient de tenir compte du fait que, pour des raisons saisonnières, une grande partie du résultat opérationnel de cette Division est générée au second semestre. La performance du premier semestre 2014 met en lumière la fonction stabilisatrice des activités de Région en Suisse. La bonne marche des affaires en Suisse romande a été un sujet de satisfaction particulière. Dans cette région, Implenia a par ailleurs connu une bonne progression des prises de commandes, ce qui souligne, outre de fortes performances en matière d’acquisition, la bonne tenue du marché de la construction en Suisse romande. L’activité de construction enregistrée par Implenia dans la région du Grand Zurich s’est également maintenue à un niveau élevé.

Implenia Norge sous le signe d’une consolidation volontaire
Au cours des six premiers mois de 2014, Implenia Norge a réalisé un chiffre d’affaires de 152,1 millions de francs. L’EBIT, à 4,7 millions de francs, s’est inscrit dans la continuité de celui de l’année précédente. Abstraction faite de l’effet de change négatif d’environ 10%, la performance opérationnelle s’est même améliorée par rapport à celle du premier semestre 2013. Alors que la Division a connu une très forte croissance depuis sa création en 2011, elle a engagé au cours de la période sous revue – comme annoncé – une phase de stabilisation, réduisant volontairement son rythme de développement. Le cap a été mis sur la création des bases de sa croissance future. Implenia Norge a par conséquent fortement investi dans les structures, les processus et les ressources humaines nécessaires.

Publication du Rapport de développement durable 2012/2013
En même temps que le résultat semestriel 2014, Implenia publie pour la deuxième fois un Rapport de développement durable. Durant les deux années depuis la publication du premier rapport, Implenia a atteint un grand nombre de ses objectifs. Ainsi, elle a continué de développer son portefeuille de produits et de services durables, tout en le positionnant sur le marché. L’entreprise est par ailleurs devenue plus attractive pour ses collaborateurs et a sensibilisé son organisation à une gestion respectueuse de l’environnement. De nouveaux objectifs ont été fixés, notamment dans l’important domaine Health & Safety, dans lequel des mesures fortes ont été prises. D’ici à 2017, Implenia souhaite en outre réduire ses émissions de gaz à effet de serre et sa consommation d’énergie primaire de 10% par franc de chiffre d’affaires, par rapport à 2013. Le Rapport de développement durable est disponible sur sustainability.implenia.com, désormais uniquement en version en ligne.

Perspectives favorables
Compte tenu de la persistance d’un environnement de marché positif, de la position de leader de marché du Groupe et de ses carnets de commandes bien remplis, Implenia est optimiste pour le second semestre 2014. Toutefois, le retard pris au premier semestre à la suite des corrections exceptionnelles de résultat au sein de la Division Buildings ne peut plus être compensé, si bien que le résultat record de l’exercice précédent est désormais hors de portée. S’agissant du résultat annuel opérationnel 2014, le Groupe dépassera, en revanche, la barre des 100 millions de francs. Implenia maintient son objectif d’EBIT à moyen terme, formulé en 2013, de 140 à 150 millions de francs.

21/08/2014

Tags : Implenia

Lu 255 fois

Immo-swissnews.ch

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 72