16'300 Vaudois de plus en une année: une croissance hors norme



La population résidante permanente vaudoise s'élève à 684'922 personnes au 31.12.2008. Durant l'année, elle a enregistré une croissance exceptionnelle de plus de 16'000 habitants (2,4%), un niveau qui n'avait plus été observé depuis les années soixante. La hausse, essentiellement due aux mouvements migratoires, est particulièrement importante dans les districts d'Aigle (3,0%), de Nyon (2,9%) et du Gros-de-Vaud (2,7%).

Un rythme vertigineux - Depuis 2002, l'évolution démographique vaudoise se montre particulièrement dynamique, avec des taux de croissance oscillant entre 1,0% et 1,5%, et situés systématiquement au-dessus de la moyenne suisse. L'année 2008 accélère encore le processus avec un gain de 16'341 personnes (+2,4%) contre 9900 en 2007, 8200 en 2004 et 6100 en 2002. Au 31 décembre 2008, la population résidante permanente vaudoise compte ainsi 684'922 personnes. La hausse enregistrée en 2008 équivaut à la population d'une ville comme Pully.

Historiquement, il faut remonter au boom économique des années 1960, période de forte immigration, pour retrouver une augmentation annuelle comparable (+16'700 en 1962).

Les flux migratoires à l'origine de la hausse démographique - Comme les années précédentes, ce sont les mouvements migratoires qui dopent la croissance démographique. Le développement de l'activité économique, combiné à l'accord bilatéral sur la libre circulation des personnes, a créé un climat favorable à l'arrivée de personnes actives étrangères et de leur famille ; Vaud accueille également chaque année un grand nombre de personnes en formation venues étudier dans les hautes écoles et les établissements privés du canton.

La population de nationalité suisse se fixe à 482'317 personnes (+5349, soit +1,1%) et la population étrangère à 202'605 personnes (+10'992, soit +5,7%). De même que ces dernières années, la population de nationalité suisse augmente uniquement grâce aux naturalisations (5630 en 2008).

Les districts d'Aigle, de Nyon et du Gros-de-Vaud en tête - C'est dans le district de Lausanne que l'on observe la plus forte croissance de population en nombres absolus, avec +3558 personnes (2,5%). La population de la capitale a fait un bond historique (+3115 personnes). Tous les districts enregistrent des taux de croissance supérieurs à l'année précédente ; Aigle se place en tête en 2008 (3,0%), suivi de Nyon (2,9%), du Gros-de-Vaud (2,7%) et de l'Ouest lausannois (2,6%).

L'effectif de la population vaudoise par commune au 31.12.2008 figure sur le site internet www.scris.vd.ch

L'analyse plus approfondie de l'évolution démographique en 2008 et de ses causes fera l'objet d'un article dans le prochain Numerus, à paraître en avril.

source : Bureau d'Information et de Communication de l'Etat de Vaud

24/02/2009

Tags : statistiques

Lu 1926 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch