Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




874'000 habitants dans le canton de Vaud en 2030



Le canton, qui compte actuellement 708'000 habitants, devrait voir sa population continuer à croître selon les nouvelles perspectives démographiques du SCRIS. Cependant la croissance annuelle devrait diminuer au fil du temps: +10'000 personnes en 2010, +7500 en 2025 et +6000 en 2040 pour le scénario de base qui situe le canton dans un contexte économique favorable.

La population atteindrait ainsi 798'000 habitants en 2020, 874'000 en 2030 et 940'000 en 2040.

D’ici 2030, plus de la moitié de la croissance du canton, exprimée en nombre absolu, se concentrera surtout dans les districts de Nyon, de Lausanne, de l’Ouest lausannois et de Morges. En comparaison des 20 dernières années, les taux de croissance des districts du Gros-de-Vaud, de Nyon et de Lavaux-Oron s’essoufflentun peu à l’avantage des districts d’Aigle, de Lausanne, de la Broye-Vully et surtout de l’Ouest lausannois.

Le rapport publié par le SCRIS met aussi en évidence l’évolution de la population pour certains groupes d’âges. De manière générale, la structure par âge vieillit puisque les moins de 20 ans augmenteront de 26% d’ici 2040, les 20 à 64 ans de 21% et les plus de 65 ans de 88%. Par rapport aux autres cantons, le vieillissement de la population vaudoise sera moindre grâce aux effets de l’immigration. A noter encore que l’augmentation calculée sur 30 ans s’explique tant par les migrations, pour 60%, que par l’accroissement naturel – différence entre les naissances et les décès – pour 40%.

Les hypothèses retenues postulent une légère augmentation de la fécondité, la mortalité qui continue à diminuer, bien qu’à un rythme un peu plus faible que par le passé, et le solde migratoire qui diminue faiblement jusqu’en 2016, puis un peu plus pour se stabiliser dès 2025 à +3800 (contre +7700 en 2010). Il faut direque nous connaissons un peu mieux l’effet de l’introduction depuis 2002 de l’accord sur la libre circulation des personnes.

Les perspectives du SCRIS, qui découlent d’une véritable régionalisation de l’information, sont publiées simultanément aux projections fédérales « cantonalisées » jusqu’en 2035 (www.bfs.admin.ch). Pour le canton de Vaud, les projections de l’OFS (scénario « tendance ») montrent une évolution comparable. Dans un premier temps, elles se situent au-dessus, puis sont rejointes et dépassées par le scénario de base du SCRIS en 2024.

Rapport sur www.scris.vd.ch/perspectives: « Perspectives de population 2010-2040, Vaud et ses régions »

29/03/2011

Tags : population, SCRIS

Lu 1128 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch