Baromètre conjoncturel (conjoncture romande et suisse)


     


Juillet 2019 | Évolution jusqu'au troisième trimestre 2019

Indice conjoncturel pour la Suisse

Par rapport au dernier trimestre observé, en l'occurrence le 1er de 2019, le baromètre conjoncturel CREA pour la Suisse fait pratiquement du surplace. Il gagne 0,2 point au 2e trimestre 2019, mais perd 0,1 point au 3e trimestre. Il se maintient donc dans la zone avec une croissance supérieure à l'équilibre, dans laquelle il se trouve depuis fin 2017. Au 3e trimestre 2019 son écart de production atteint +0,6%. Il se situe en revanche 0,2 point en dessous la valeur romande au 3e trimestre, alors qu'il la dépasse encore au 2e trimestre.

Selon les récentes estimations du SECO, la croissance helvétique s'établit à 1,7% pour le 1er trimestre de 2019 (annualisé), contre 1,5% au 4e trimestre de 2018. On observe la même progression de trimestre à trimestre, soit 0,6% au 1er trimestre contre 0,3% au 4e de 2018. Il semble donc qu'il y ait eu une accélération de l'économie suisse, du moins en début d'année. L'avenir est un peu plus incertain. En effet, les principaux indicateurs industriels du KOF pour la Suisse se maintiennent pour le moment dans la zone verte, mais pour la plupart on observe cependant une tendance baissière depuis quelques mois. Il en est ainsi de l'indice de la marche des affaires et de l'indice de l'appréciation de l'entrée de commandes. Les carnets de commande sont cependant encore bien remplis et les attentes des entreprises restent malgré tout positives. Le sondage de Switzerland Global Enterprise pour le 2e trimestre indique que le climat d'exportation s'est affaibli, mais à partir d'un niveau élevé, impliquant que le baromètre des exportations et le moral des PME exportatrices se maintiennent eux aussi au-dessus du seuil de croissance. L'indice PMI des directeurs d'achat est en revanche tombé dans la zone sous le seuil de croissance, suite au recul de l'indice des entrées de commandes, témoignant d'une probable baisse des activités de production dans les mois à venir.

Indice conjoncturel pour la Romandie

Quant à l'indice conjoncturel CREA pour la Romandie, il perd 0,2 point au 2e trimestre 2019, mais gagne ensuite 0,5 point. Ainsi, au 3e trimestre, il dépasse non seulement sa valeur du dernier trimestre observé (soit le 1er), mais également la valeur suisse. Son écart de production par rapport à l'équilibre atteint +0,8%. Ce sont les indices vaudois, genevois et jurassien qui poussent l'indice romand vers le haut. Si l'indice genevois est en grande partie responsable du recul de l'indice romand au 2e trimestre, il contribue cette fois-ci nettement à sa hausse. Les indices fribourgeois, neuchâtelois et valaisan perdent du terrain entre les 2e et 3e trimestres et empêchent une progression plus forte de la valeur romande.


10/07/2019

Tags : CRÉA

Lu 110 fois

Immo-swissnews.ch