Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Colliers-Ami publie ses indicateurs de loyers de bureaux (ILB) été 2007



Colliers-Ami publie ses indicateurs de loyers de bureaux (ILB) été 2007
Consulter l'intégralité de l'étude


Genève :

Les prix affichent une tendance haussière pour le second semestre consécutif. Leur progression est manifeste dans les zones 1, 3 et 5. Il en va de même pour les bureaux de qualité supérieure du centre rive droite et pour les bureaux de qualité standard dans la zone Meyrin/Vernier. A contre-courant, la zone 6 est baissière.

La demande en matière de grandes surfaces (>1'000 m2) porte principalement sur les bureaux de qualité supérieure. On assiste à un ajustement systématique entre localisation et qualité des locaux : plus on s’éloigne du centre, plus l’équipement devra être moderne si l’on veut éviter de trop longues périodes de vacance. La demande de bureaux en zones industrielles proches du centre-ville se trouve insatisfaite par les possibilités restreintes de location (problèmes d’affectation). La zone 5 profite du « boom » des nouvelles surfaces administratives du secteur des Acacias, situées aux portes de la ville, et des bureaux modernes et de qualité supérieures disponibles à Lancy.

Enfin, de nombreuses surfaces (~30'000 m2) devraient prochainement se libérer dans l’Hypercentre laissant présager une stagnation des prix à plus long terme (2008).

Lausanne :

Presque toutes les zones marquent une stagnation, voire une légère baisse des loyers, particulièrement pour les bureaux de qualité standard. Aucun secteur géographique n’est épargné. Cette situation fait écho à la hausse régulière des loyers administratifs observée depuis 2004. Le taux de vacance est estimé (cf. Office Market Report 2007, Colliers Suisse), dans le « Grand Lausanne », à 3.3% du stock, soit environ 84'000 m2. L’effet « métro » n’est pas encore vérifié dans les zones proches du centre ville où l’accès reste un problème majeur.

Ce phénomène lausannois de stagnation et, notamment, de décote de plus de 50% par rapport aux prix genevois, demeure une aberration économique dans l’optique d’une économie régionale. A long terme, cela aura sans doute pour effet que le marché administratif lausannois devrait présenter à long terme le plus grand potentiel de « rattrapage ». Un second phénomène, très tangible, est la très active concurrence des communes de moyenne importance de la Côte (Morges, St Prex, Gland ou Nyon) qui, depuis 1998, densifient très fortement leur offre locative ou d’implantation, aspirant les grandes sociétés pour qui Lausanne était l’alternative régionale. L’ouest lausannois, plus proche de l’aéroport de Genève et sans grand problème d’accès ou de stationnement, offre des programmes neufs, souvent à des prix inférieurs à l’agglomération lausannoise, dans des proportions que l’on peut estimer à -10 à -15%. Les prix n’expliquent pas tout.

Neuchâtel :

La tendance haussière observée lors des deux semestres précédents semble s’infléchir au premier semestre 2007. Seule la zone Nord (4) a vu ses loyers augmenter ; en particulier pour les bureaux de qualité standard. La zone d’hypercentre (1) reste stable. On y constate cependant une hausse d’intérêt pour les surfaces en rez-de-chaussée au détriment des étages. La zone de centre Est (2.1) n’a pas subi de grand changement conséquemment à l’ouverture du centre commercial de la Maladière, contrairement à ce que les experts locaux
avaient imaginé. Enfin, la zone Ouest (5) souffre des travaux de rénovation de la route cantonale H 10 et cela se ressent sur les loyers conclus début 2007.

Les prix ont aujourd’hui atteint un certain équilibre et devraient rester stable d’ici au semestre prochain, spécialement dans les zones de centre-ville (1, 2.1, 2.2 et 2.3). Les grands projets immobiliers à venir dans les zones de centre Nord (2.2) et Nord (4) sont attendus avec impatience par le marché local dont ils devraient accroître l’attractivité. La zone d’Est (3) devrait connaître une baisse des loyers dans les six mois à venir, toutes qualités confondues (standard et supérieure). Il en ira de même des surfaces de qualité standard de la zone Ouest (5).

source : Colliers-Ami

11/04/2007

Lu 1724 fois

immonews immonews1

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter