Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Colliers-Ami publie ses indicateurs de loyers de bureaux (ILB) pour le second semestre 2006



cliquez ici pour consulter l'intégralité de l'étude

Genève

La tendance est haussière sur l’ensemble des sept zones observées, particulièrement pour les surfaces neuves, rénovées et de standard supérieur. Une fragmentation claire du marché apparaît en fonction des activités et besoins de la demande. Les sociétés financières ou assimilées sont prêtes à payer des primes de l’ordre de 30 à 40% pour le centre ville. Ce phénomène y exacerbe les prix, mais les fragilise. Les sociétés de service, OI et ONG, les sièges internationaux, louent, construisent et autofinancent leurs projets dans la périphérie immédiate (zones Est, 2.2, 3 et 5) non seulement pour des raisons de prix (-30% en moyenne) mais aussi d’accès, de parkings, d’âge et de technicité des bâtiments. La zone de l’aéroport connaît la plus forte croissance des prix de location durant le second semestre 2006.

Lausanne

On ne constate pas de tendance générale marquée à la hausse ou à la baisse sur le prix des bureaux à Lausanne lors du second semestre 2006. Toutefois, une hausse des prix maximaux (qualité standard et supérieure) est à remarquer ; tout particulièrement dans les zones Ouest, Nord et Sud. Enfin, les prix minimaux des zones Est et Sud s’abaissent quelque peu pour passer sous la barre des CHF 195.-/m2/an pour la qualité standard et celle des CHF 225.-/m2/an pour la qualité supérieure.


Neuchâtel

La tendance à la hausse des prix des bureaux initiée lors du précédent semestre se confirme de manière générale avec des pics dans les zones de l’Hypercentre, de l’Est et du Nord. La principale raison de ce dynamisme réside dans l’arrivée de nouvelles sociétés, tout particulièrement dans le secteur des services. Ces sociétés, bien que généralement plus fortement motivées par l’achat de bureaux, restent ouvertes à la location à moyen/court terme. On constate enfin un resserrement au niveau des prix dans l’hypercentre où les premiers prix s’apprécient (qualité standard, prix min.), alors que les prix plafonds (qualité supérieure, prix max.) baissent légèrement.


Fribourg

Pas de point de comparaison pour ce nouvel ILB fribourgeois qui se concentre désormais sur le chef-lieu du canton : la ville de Fribourg. Elle est scindée en quatre zones dans lesquelles se trouvent environ 90% des bureaux citadins. La zone la plus prisée est clairement la zone 1, principalement dans l’axe « avenue de la Gare - rue de Romont ». La zone 2 est le second pôle de la ville, même si les vacants y sont plus importants que dans la zone 1. Enfin, les zones 3 et 4, plus proche du quartier du Bourg, sont, de manière générale, moins recherchées par les locataires de
bureaux.

source : Colliers Ami

15/12/2006

Lu 1779 fois

immonews immonews1

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter