Comptes annuels 2020: PLAZZA surpasse à nouveau les attentes


     


Les revenus immobiliers ont pu être augmentés à CHF 24,6 mio (année précédente

CHF 24,3 mio). Le résultat d’exploitation avant amortissements et réévaluation a augmenté à CHF 20,0 mio (année précédente CHF 18,9 mio).

Avec CHF 17,0 mio, le bénéfice hors réévaluation est resté au niveau de l’année précédente en raison d’un facteur extraordinaire en 2019.

Certains facteurs liés au marché ont à nouveau occasionné des gains de réévaluation élevés et donc un bénéfice bien plus important de CHF 63,3 mio (année précédente CHF 36,7 mio).

Au cours de la période du rapport, le taux de vacance des biens immobiliers en exploitation a baissé à 3,7%, (année précédente 4,0%) et découle principalement de surfaces commerciales non occupées. Grâce à l’accent mis sur le segment résidentiel, l’entreprise PLAZZA a été en grande partie épargnée par les conséquences du Covid-19 jusqu’ici.

Pour les projets de développement à Crissier (demande de permis de construire soumise pour la 1re étape) et à Regensdorf (mandat d’étude clôturé), d’autres jalons ont été atteints.

Des dividendes du même montant que l’année précédente seront proposés à l’assemblée générale.

Pour 2020, PLAZZA enregistre à nouveau un résultat très réjouissant, la clôture de l’exercice comptable 2020 surpassant à nouveau les attentes. PLAZZA envisage l’exercice 2021 avec optimisme et s’attend à un résultat d’exploitation avant amortissements et réévaluation au moins équivalent à celui de l’année précédente.

Résultat d’entreprise 2020

Le résultat d’exploitation avant amortissements et réévaluation a augmenté à CHF 20,0 mio (année précédente CHF 18,9 mio), ce qui, d’une part, est imputable à un résultat d’exploitation légèrement supérieur de CHF 25,4 mio (année précédente CHF 25,0 mio). D’autre part, avec CHF 5,4 mio, les frais d’exploitation ont pu être réduits (année précédente CHF 6,1 mio), principalement en raison de la baisse des frais liés aux biens immobiliers (CHF 1,1 mio, contre CHF 1,4 mio l’année précédente).

Le résultat net a augmenté à CHF 63,3 mio (année précédente CHF 36,7 mio). Y a contribué en premier lieu le résultat de réévaluation de CHF 61,8 mio (année précédente CHF 25,3 mio).

Abstraction faite du résultat de réévaluation, il en résulte, par rapport à l’année précédente un bénéfice hors réévaluation inchangé de CHF 17,0 mio. L’effet positif découlant du résultat d’exploitation plus élevé avant amortissements et réévaluation a été compensé par la suppression d’un facteur extraordinaire de l’année précédente, qui avait engendré une charge fiscale courante inférieure.

Durant l’exercice, PLAZZA a effectué des investissements d’un montant de CHF 10,5 mio (année précédente CHF 6,2 mio). À ce titre, l’accent portait sur la planification du projet de construction à Crissier. La valeur du portefeuille immobilier dans les actifs immobilisés a augmenté de CHF 72,4 mio pour atteindre CHF 733,3 mio (année précédente CHF 660,9 mio).

En vertu des résultats opérationnels et des perspectives durablement positives, le conseil d’administration propose à l’assemblée générale de verser des dividendes inchangées à CHF 6.– par action nominative A et à CHF 1.20 par action nominative B.

Segment résidentiel: une base toujours stable pour PLAZZA

En termes de loyers cibles nets, la part des biens résidentiels demeure inchangée à 73%. Avec l’achat de 80 appartements au Tiergarten, début 2021, cette part continuera à augmenter. Le résidentiel reste ainsi le pilier de revenu central et contribue sensiblement à la stabilité durable de la société.
Sur le marché, la demande en biens résidentiels bien situés demeure élevée. Les perspectives de rendement à la baisse des investisseurs immobiliers entraînent, à l’instar de l’année précédente, une diminution des taux d’actualisation et donc une hausse des évaluations. Les conséquences du Covid-19 ont également renforcé cette tendance, notamment au deuxième semestre 2020. L’attention constante portée au segment immobilier de prix moyen a, jusqu’ici, fait ses preuves, même en période turbulente. Malgré l’augmentation du taux de vacance dans certaines régions de Suisse, PLAZZA ne ressent guère cette évolution jusqu’à présent. La demande en biens immobiliers de PLAZZA reste forte. Ils sont situés dans un segment attractif,
à savoir le segment de prix moyen, ainsi que dans des emplacements centraux. Une fois de plus, aucun appartement de PLAZZA était inoccupé à la date de clôture. Le taux de vacance de 3,1% (année précédente 3,2%) du segment résidentiel au 31 décembre 2020 est dû aux dernières surfaces commerciales disponibles dans le complexe résidentiel de Wallisellen ainsi qu’aux places de parking et aux espaces annexes non loués.

Bureaux: pas de conséquences notables du Covid-19 jusqu’ici

L’impact général du COVID-19 à plus long terme sur le marché immobilier des surfaces commerciales en Suisse ne peut pas encore être évalué avec précision. En fonction de la conjoncture générale et de la situation de l’emploi, une baisse de la demande ne peut pas être exclue, tandis que la tendance au télétravail et au desk sharing pourrait encore accroître la pression sur le marché des surfaces commerciales.

Grâce à l’accent mis sur le segment résidentiel, l’entreprise PLAZZA a été en grande partie épargnée par les conséquences du Covid-19 jusqu’ici. Des sursis ont pu être convenus avec quelques locataires directement concernés par le confinement et les fermetures de commerces ordonnées. Dans certains cas, des exonérations de loyer ont été accordées pour éviter les faillites imminentes et, par conséquent, les vacances. Cette démarche a permis jusqu’ici de maintenir une situation locative stable dans le domaine des surfaces commerciales. Début 2020, une surface commerciale de 1000 m2 , dans la zone commerciale de Wallisellen, a en outre pu être vendue pour CHF 1,7 mio.

Projets de développement: le cap est maintenu

Avec deux projets de développement à Crissier et à Regensdorf, PLAZZA continue à bénéficier de perspectives prometteuses de moyen à long terme. Pour ce qui est de la zone de développement à Crissier, la demande de permis pour la première étape de construction a pu être introduite comme prévu fin mai 2020. Cette dernière représente les deux tiers du projet global, avec un volume d’investissement pouvant atteindre CHF 220 mio. PLAZZA espère obtenir le permis de construire pour la première étape au cours du premier semestre 2021, sous réserve d’éventuels recours. L’année dernière, un contrat de droit de superficie a d’ores et déjà été conclu avec une fondation qui prévoit l’implantation d’une maison de soins sur le site, de
même que la construction d’une école primaire a été convenue avec la commune de Crissier.

Un nouveau quartier urbain est censé voir le jour sur l’ancien site industriel au nord de la gare de Regensdorf. Durant l’exercice 2020, PLAZZA avait effectué un mandat d’étude pour son site, remporté finalement par le bureau d’architectes Michael Meier Marius Hug, à Zurich. Sur la base du projet lauréat, la prochaine étape consistera à élaborer le plan d’aménagement, qui sera soumis à l’évaluation par les autorités dans le courant de l’année. Dans l’optique actuelle, le début des travaux relatifs au lotissement sur le site de PLAZZA est envisageable au plus tôt à partir de 2024. Les dimensions du projet devraient correspondre au minimum à celles du lotissement de PLAZZA à Wallisellen. En raison de l’état encore peu concret du projet, le potentiel de loyer ne peut pas être évalué avec suffisamment de précision pour le moment.

Perspectives

Pour l’année 2021, PLAZZA table sur un développement stable des affaires. Par conséquent, le résultat d’exploitation avant amortissements et réévaluation devrait être au moins équivalent à celui de 2020. Le résultat lié à la réévaluation dépend en premier lieu de l’évolution générale des taux d’intérêt et du marché ainsi que de l’avancement de la planification des deux projets d’envergure à Crissier et à Regensdorf.

PLAZZA prévoit de simplifier les structures du groupe durant le premier semestre 2021. Pour des raisons de rendement, la société PLAZZA AG, cotée en Bourse, reprendra ses deux filiales à part entière, PLAZZA IMMOBILIEN AG et Plazza Immobilienmanagement AG, auxquelles incombait jusqu’ici l’activité opérationnelle. Dorénavant, cette dernière relèvera directement de la société cotée en Bourse, ce qui n’aura pratiquement aucune incidence sur la gestion opérationnelle. Par conséquent, l’objet de l’entreprise devra être complété par la description de l’activité opérationnelle dans les statuts de PLAZZA AG. Une proposition correspondante sera soumise à l’assemblée générale.

Par le biais de sa stratégie mise en œuvre systématiquement, PLAZZA continue à profiter d’un positionnement exceptionnel sur le marché. L’orientation géographique et sectorielle du portefeuille sur des biens immobiliers proches du centre et aisément accessibles restera un gage de succès à l’avenir également.

05/03/2021

Tags : Plazza

Lu 209 fois

Immo-swissnews.ch