Croissance record de la population lausannoise



A fin 2008, Lausanne compte un peu plus de 130'700 résidents. En un an, la Ville a gagné presque 1500 habitants. Cette croissance record s'explique principalement par les migrations et les changements de statut. L'augmentation touche presque tous les quartiers, mais de manière assez différenciée. Justement, le courrier statistique Lausanne déchiffrée publie pour la première fois une fiche exhaustive de l'évolution de la population par quartier.

En 2008, la population totale lausannoise a connu une progression record de 1,1%, franchissant à nouveau le seuil des 130'000 habitants. Exceptionnelle pour une ville centre densément construite, cette croissance annuelle n'avait plus été observée depuis les années soixante, marquées par le boom économique et l'Exposition nationale de 1964. Aussi Lausanne retrouve-t-elle actuellement une population comparable à celle de la fin des années septante.

A l'inverse de l'augmentation totale observée, la diminution depuis deux ans de la population lausannoise non permanente constitue l'élément le plus intéressant de l'étude publiée. Rien qu'en 2008, la Ville est passée de 11'600 à 9500 résidents de ce type. Les Suisses en séjour provisoire, soit le plus souvent des jeunes aux études, dépassaient les 6000 en 2006 mais n'atteignent plus que 5500 à fin 2008. Alors que le nombre d'étudiants dans les hautes écoles ne régresse pas, cette baisse pourrait résulter de la forte pénurie de logements sévissant à Lausanne. Les autorisations de courts séjours (permis L) de même que les requérants d'asile et les cas en attente ont tous également diminué ces deux dernières années.

Les résidents permanents ont connu de leur côté une progression encore plus forte que la population totale lausannoise. Ils ont passé de près de 119'000 en 2007 à plus de 122'000 à fin 2008, soit un taux de 2,6%. Cette forte croissance s'explique notamment par les changements de statut: requérants dont la demande est acceptée, cas en attente réglés, permis L transformés en B. En outre, la bonne conjoncture économique a dynamisé le marché de l'emploi dans la région lémanique, et le décontingentement prévu par l'Accord sur la libre circulation des personnes a facilité l'arrivée d'une main-d'oeuvre nombreuse, depuis la France en particulier.

source : SCRIS

05/05/2009

Tags : lausanne, scris

Lu 712 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch