Fondation de placement Swiss Life : ouverture réussie du groupe de placement «Immobilier Suisse Age et Santé»


     


La Fondation de placement Swiss Life a pu clôturer avec succès l’ouverture du groupe de placement «Immobilier Suisse Age et Santé». En raison de la forte demande, le volume d’émission a été relevé à 151 millions de francs au total.

Avec un résultat de souscription d’environ 330 millions de francs (avant restrictions), l’ouverture du groupe de placement «Immobilier Suisse Age et Santé» en avril 2019 s’est très bien déroulée. Au vu de l’importante demande de près de cent investisseurs ainsi que d’un pipeline d’acquisitions prometteur, il a été décidé que le volume de souscription initialement prévu de 67 millions de francs serait relevé à 151 millions de francs au total par le biais d’une offre supplémentaire faite aux investisseurs souscripteurs dans le cadre d’une seconde ouverture.

Stephan Thaler, gérant de la Fondation de placement Swiss Life, ne cache pas sa satisfaction: «Le succès de l’ouverture est une grande marque de la confiance de nos investisseurs dans un segment présentant d’excellentes perspectives de croissance ainsi que dans la Fondation de placement Swiss Life. La fortune du groupe de placement «Age et santé» approche ainsi les 200 millions de francs.»

Les capitaux supplémentaires doivent servir à l’acquisition de deux immeubles locatifs haut de gamme dans le quartier zurichois de Seefeld. Ces biens sont censés accueillir plusieurs générations et proposer de nombreuses prestations de services. Outre un emplacement et une structure de grande qualité, ils disposent d’une très bonne évaluation en matière d’adéquation au logement de personnes âgées. L’acquisition améliore la diversification et la stabilité à long terme des revenus du groupe de placement.

Des immeubles attrayants dédiés à la vieillesse et à la santé
A travers le groupe de placement «Immobilier Suisse Age et Santé», la fondation de placement tient compte de l’évolution démographique, puisqu’en Suisse, l’espérance de vie ne cesse de s’allonger. Ainsi, la part des plus de 80 ans dans la population totale devrait passer de 6% aujourd’hui à 11% d’ici 2050 selon l’OFS. Au vu de cette évolution, la demande de formes d’habitation adaptées aux seniors croît également.

06/06/2019


Lu 162 fois

Immo-swissnews.ch