Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Hôtellerie vaudoise : nuitées en baisse de 6,5 % au 4e trimestre 2011



D’octobre à décembre 2011, les hôtels vaudois ont enregistré 501’100 nuitées, soit 34’600 nuitées ou 6,5 % de moins qu’au 4e trimestre 2010. A l’exception du Jura, toutes les régions du canton ont vu leurs nuitées baisser durant la période sous revue, les Alpes vaudoises fléchissant par exemple de 10,4 %, Montreux-Vevey de 7,4% et Lausanne de 6,5 %. La demande des touristes en provenance de la zone euro continue de reculer, tout comme celle de pays situés hors de cette zone tels que les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Fort recul des nuitées dans le canton, en particulier dans les Alpes vaudoises
D’octobre à décembre 2011, le nombre des nuitées dans les Alpes vaudoises s’est élevé à 64’600, ce qui correspond à un recul de 10,4 % (-7500 nuitées) par rapport au 4e trimestre 2010 ; seules deux régions tirent leur épingle du jeu au cours de la période sous revue : Lavey-Bex, avec une hausse de 2,1 % à 10’300 nuitées, et Les Mosses, en progression de 16,1% à 2000 nuitées. Villars-Gryon recule de 8,7% à 21’700 nuitées, Les Diablerets de 35,7 % à 10’300 nuitées, Château-d’OEx de 3,2 % à 2800 nuitées.

Hormis le Jura, qui progresse de 10,7 % (+1100 nuitées pour un total de 10’900 nuitées), les autres régions du canton affichent toutes des baisses. Ces replis vont de -5,1 %, cas de la région Lacs (-4000 nuitées pour 73’900 nuitées), avec notamment ici un recul important enregistré à Morges (-18,3 % à 15’800 nuitées), à -7,4 % s’agissant de Montreux Riviera (-10’700 nuitées pour 133’600 nuitées).

Quant au bilan trimestriel de Lausanne, il s’inscrit à 207’600 nuitées (-6,5 % ou -14’500 nuitées).

Désaffection générale des touristes européens et américains
Au cours du 4e trimestre 2011, la baisse enregistrée dans le canton tient tant aux hôtes suisses (-3,5 % pour 222’900 nuitées) qu’aux touristes étrangers (-8,7 % pour 278’300 nuitées). Comme depuis plusieurs trimestres, la désaffection perdure, et tout particulièrement en provenance de la zone euro. Ainsi, durant cette période, on note un fléchissement marqué de touristes allemands, avec une contraction de 7,7 % (-2400 nuitées pour 28’500 nuitées), à côté des hôtes en provenance de la France (-8,8 %, soit -6200 nuitées, pour 64’400 nuitées), de l’Italie (-11,3 %, soit -2500 nuitées, pour 19’600 nuitées). Hors zone euro, le recul se poursuit également pour les touristes en provenance des Etats-Unis et du Royaume-Uni (respectivement -14,3 % pour 17’900 nuitées et -18,7 % pour 22’700 nuitées). La hausse majeure concerne la Chine, avec +54,1 % (+3900 nuitées pour 11’000 nuitées), suivie de l’Inde (+12,2 %) et de la Russie (+5,6 %).

Sur le plan suisse, les nuitées se sont élevées à 6,7 millions, soit un recul de 2,8 % par rapport au
4e trimestre 2010.

Source : Statistique de l’hébergement touristique, Office fédéral de la statistique

01/03/2012


Lu 403 fois

Immo-swissnews.ch