Implenia enregistre une forte croissance sur l’exercice 2018


     


Implenia enregistre une forte croissance sur l’exercice 2018
Implenia enregistre une forte croissance sur l’exercice 2018, mais les problèmes communiqués en décembre ont impacté sa rentabilité
Pour l’exercice 2018, le Groupe a connu une forte croissance en termes de chiffre d’affaires et de production. Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à CHF 4 364 millions (contre CHF 3 859 millions l’année précédente). Ce sont notamment le segment Infrastructure, mais aussi les segments International et Suisse qui y ont contribué. La performance du segment Développement est une nouvelle fois réjouissante.

Les ajustements annoncés en décembre ont considérablement affecté la rentabilité. L’EBITDA s’établit à CHF 89,7 millions (2017: CHF 173,8 millions). L’EBIT des divisions hors PPA pointe à CHF 40,6 millions (2017: CHF 103,2 millions) et se situe donc dans la fourchette communiquée en fin d’année.

Le cash-flow opérationnel est positif, malgré le paiement de plus de cent millions de francs aux créditeurs dans un délai plus court pour renforcer les partenariats stratégiques. Le taux des capitaux propres se porte à 20,5%, un chiffre solide si l’on compare avec le secteur.

Dans le cadre du développement de la stratégie, l’analyse des risques globaux et commerciaux avait révélé des problèmes dans quelques unités et projets, particulièrement en Norvège, dans la Bade du Sud et dans une filiale d’Implenia Construction Germany en Pologne. Cela s’explique notamment par des déficits structurels tels que des processus pas entièrement standardisés, un environnement système fragmenté ou encore une collaboration transversale insuffisante.

Ces problèmes sont en cours de résolution et aucune autre difficulté matérielle n’a été identifiée
Le processus d’élaboration et de mise en œuvre des mesures immédiates visant à pallier les problèmes identifiés a débuté en marge du développement de la stratégie. Ces mesures prévoient par exemple une attention accrue du top management sur certains projets principaux, l’amélioration des processus de contrôle et de gestion des risques sur les projets, une collaboration transversale plus étroite et des responsabilités claires. L’analyse des risques globaux et commerciaux n’a pas soulevé d’autres problèmes matériels que ceux déjà communiqués début décembre 2018.

Les marchés d’Implenia offrent des opportunités attrayantes qu’exploite la
stratégie développée
L’urbanisation croissante et les besoins accrus en mobilité offrent des perspectives de croissance. Les marchés de base d’Implenia tirent profit de ces opportunités grâce à leurs régions urbaines attractives et à un besoin élevé en renouvellement de bâtiments et d’infrastructures.

En outre, le secteur de la construction est en profonde mutation. Implenia mise sur une consolidation et une internationalisation accrues de ce secteur encore fortement fragmenté, où de petites entreprises parviendront aussi à occuper des niches à l’avenir. De plus, une industrialisation accrue se profile à l’horizon, caractérisée par l’utilisation croissante d’éléments de construction modulaires, fabriqués hors des chantiers. La numérisation continue de modifier les méthodes de construction. Au final, les clients demandent davantage de solutions durables et intégrées ainsi que des prestations de conseil. Implenia marquera ces changements de son empreinte et les exploitera à son avantage.

Implenia a développé sa stratégie de façon à exploiter ces opportunités. Sa vision consiste à être un leader multinational des prestations de services de construction. Elle se donne pour mission de développer de manière durable des biens immobiliers, avec et pour des gens, ainsi que de construire des bâtiments et des infrastructures qui répondent aux besoins modernes en matière d’habitat, de travail et de mobilité.

Pour ce faire, Implenia se concentre sur quatre priorités stratégiques. Premièrement, le Groupe veut opérer un portefeuille d’activités attrayantes (Développement, Bâtiment, Génie civil et Spécialités). Pour chacune de ces activités, plusieurs axes stratégiques ont été définis afin d’offrir des services qui, avec le temps, se démarquent de la concurrence. Deuxièmement, Implenia entend se focaliser sur la croissance rentable. Pour ce faire, elle met en œuvre un programme «Operational Excellence» intégral, comportant des initiatives dans plusieurs domaines tels que «Value Assurance» (anciennement «Risk Management») et les Achats. Troisièmement, le Groupe veut mettre davantage l’accent sur l’innovation à travers plusieurs mesures et des modifications organisationnelles, comme par exemple la création d’un Innovation Hub. Et quatrièmement, Implenia veut encore accroître son attractivité en tant qu’employeur. Pour y parvenir, Implenia a redéfini cinq valeurs – excellence, collaboration, agilité, intégrité et développement durable – et met en place des initiatives ciblées, comme par exemple le renforcement du système de gestion des talents.

Pour mettre en œuvre cette stratégie, Implenia adapte l’organisation et renforce la direction
À l’avenir, Implenia s’organisera en divisions, en fonctions globales ainsi qu’en un centre de compétences. La nouvelle direction du Groupe (Implenia Executive Committee) est la suivante. Avec Adrian Wyss (responsable division Développement et responsable division Spécialités a.i.), Jens Vollmar (responsable division Bâtiment), René Kotacka (responsable division Génie civil), German Grüniger (General Counsel) et Matthias Jacob (Head Country Management), le Groupe mise, outre André Wyss (CEO), sur des leaders internes chevronnés aux compétences solides dans leur domaine respectif. Pour les postes de CFO et de CHRO, le Groupe compte deux nouvelles recrues, à savoir Marco Dirren (auparavant aux CFF) et Christelle Beneteau (auparavant chez LafargeHolcim). Tous les deux disposent d’une longue expérience dans les domaines pertinents pour Implenia. Ils prendront leurs nouvelles fonctions le 1er mai 2019.

Beat Fellmann, CFO et membre de la direction, quitte le Groupe, après avoir considérablement marqué de son empreinte l’entreprise Implenia pendant de nombreuses années. Il avait informé le CEO André Wyss il y a quelque temps déjà de ses réflexions sur une potentielle réorientation de sa carrière après plus de dix ans en tant que CFO et responsable du Corporate Center d’Implenia pour se consacrer à des activités existantes et nouvelles en dehors du groupe. Après son départ de la direction aujourd’hui, il restera à la disposition du Groupe pour assurer une transition optimale.

Nous annonçons également d’autres changements au sein de la Direction. Christof Gämperle, responsable de la division Austria & Romania, quittera le Groupe mais continue d’assumer ses fonctions ad interim jusqu’à ce que sa succession ait été réglée. Thomas Foery, responsable Ressources Humaines, et Stefan Roth, responsable de la division Construction Germany, quittent également la direction élargie. Thomas Foery continuera d’assumer ses fonctions ad interim afin d’assurer une passation optimale. Stefan Roth se consacrera à des tâches en dehors d’Implenia. André Métral, responsable de la division Construction Suisse, quitte la direction du Groupe. Toutefois, il reste chez Implenia dans son rôle actuel. Implenia leur adresse à tous ses sincères remerciements pour leur dévouement.

Implenia confirme les affirmations formulées en amont sur les bénéfices escomptés à moyen terme
À moyen terme, le Groupe confirme son objectif entre 5,25% et 5,75% en termes de marge EBITDA[1]. Implenia veut une croissance rentable et gagner des parts de marché.

2019 est une année de transition, où il convient de stabiliser l’activité et de créer les conditions nécessaires à une croissance rentable à long terme. Pour l’exercice en cours, Implenia table sur un EBITDA de plus de CHF 150 millions avant investissements dans la mise en œuvre de la stratégie. Actuellement, ces investissements sont estimés à environ CHF 20 millions.

Le dividende proposé à l’assemblée générale s’élève à CHF 0.50 par action
Même si le résultat de 2018 n’est pas à la hauteur des attentes, Implenia repose sur des bases solides. Par conséquent, le conseil d’administration a décidé de demander le versement d’un dividende réduit de CHF 0.50 par action (contre CHF 2.00 en 2017), lors de l’assemblée générale d’Implenia SA qui aura lieu le 26 mars 2019. Cela permettra d’effectuer les investissements requis pour lancer la nouvelle stratégie sur des bases saines.


[1] Selon les règles comptables actuelles.

28/02/2019

Tags : Implenia

Lu 318 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter