Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Implenia, le groupe leader du marché suisse de la construction, publie des résultats très satisfaisants pour l’exercice 2008



Implenia, le groupe leader du marché suisse de la construction, publie des résultats très satisfaisants pour l’exercice 2008
Pour un chiffre d’affaires de 2,33 milliards de francs, pratiquement inchangé par rapport à celui de l’année précédente, le résultat opérationnel avant charges financières nettes et impôts a progressé de 60%, à 60,9 millions de francs. Le résultat global a atteint 41,9 millions de francs (2007: 25,5 millions de francs). Tous les secteurs du Groupe ont contribué à ces bons résultats. Le bilan du Groupe s’est de nouveau renforcé grâce à une hausse de 31,2% (2007: 30,2%) du ratio des capitaux propres et à une nette amélioration des liquidités nettes, à 36,7 millions de francs fin 2008 (2007: -117,3 millions). L’augmentation de 18% des prises de commandes et la consolidation de sa position de leader du marché permettent à Implenia d’aborder l’exercice 2009 avec confiance, malgré un environnement économique difficile. Le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale le versement d’un dividende sous forme de remboursement partiel de 0,50 franc de la valeur nominale de l’action.

Pour la troisième année consécutive, Implenia a enregistré une rentabilité en nette progression. Le chiffre d’affaires de 2,33 milliards de francs (2007: 2,38 milliards) a permis de générer un EBIT (avant charges spéciales) de 62,1 millions de francs (2007: 62,0 millions), soit un niveau comparable à celui de l’année précédente. L’exercice 2008 ayant été le premier à ne plus supporter de coûts d’intégration liés à la fusion et compte tenu du produit de la vente de Privera SA, le résultat opérationnel selon les normes IFRS a toutefois bondi de 60%, à 60,9 millions de francs (2007: 38,7 millions). Le résultat global de 41,9 millions de francs a également nettement dépassé celui de l’année précédente (25,5 millions).

Bilan amélioré
La progression de la rentabilité s’est par ailleurs traduite par l’amélioration du bilan. A fin 2008, le cash-flow libre s’est établi à 169,1 millions de francs, alors que l’exercice précédent s’était soldé par un cash-flow négatif de 113,3 millions de francs. Les liquidités ont atteint 118,3 millions de francs (2007: 47,1 millions) à la fin de l’exercice. Alors que fin 2007 le Groupe enregistrait encore un endettement net de 117,3 millions de francs, les liquidités nettes s’établissaient fin 2008 à 36,7 millions de francs. Avec des fonds propres de 425,1 millions de francs (2007: 404,9 millions), le ratio des capitaux propres s’est amélioré, passant à 31,2% (2007: 30,2%).

Carnet de commandes solide et de haut niveau
Le carnet de commandes atteignait fin 2008 l’excellent niveau de 2,96 milliards de francs, de 18% supérieur à celui de 2007, déjà très satisfaisant. Le niveau actuel des commandes couvre environ 80% du chiffre d’affaires visé pour l’année en cours.

Division Real Estate
La division Real Estate (immobilier, ingénierie et entreprise générale) a généré un EBIT de 25,8 millions de francs, légèrement supérieur à celui de 2007 (25,6 millions). Le chiffre d’affaires s’est établi à 1,23 milliard de francs (2007: 1,27 milliard). Le carnet de commandes a progressé à 1,29 milliard de francs (2007: 1,25 milliard). L’entreprise générale a poursuivi la consolidation de sa position de leader du marché sur l’ensemble du territoire suisse. L’évolution de l’activité de développement de projets a été positive, notamment dans le domaine du logement en propriété. Après un exercice 2007 difficile, Reuss Engineering (services en technique du bâtiment) a enregistré un bon résultat annuel 2008.

Divisions Infra et Tunnels + entreprise totale (Travaux)
Ensemble, les deux divisions Infra et Tunnel + entreprise totale (Travaux) ont généré un EBIT très satisfaisant de 50,8 millions de francs (2007: 43,6 millions). Le chiffre d’affaires s’est établi à 1,27 milliard de francs (2007: 1,26 milliard). Le niveau des commandes, y compris les associations de travail, a enregistré une progression sensi-ble, atteignant 1,67 milliard de francs (2007: 1,26 milliard) à la fin de l’exercice 2008.

Division Global Solutions
La division Global Solutions, créée en 2007, qui réalise et coordonne l’ensemble des activités d’Implenia à l’étranger, essentiellement axées sur la Russie et le Moyen-Orient, a poursuivi en 2008 son développement de marché. La perte opérationnelle résulte essentiellement des coûts initiaux, lesquels doivent être considérés comme un investissement dans l’avenir. En ouvrant, l’automne dernier, un bureau de représentation à Dubaï, Implenia a renforcé sa présence sur le marché du Moyen-Orient. La stratégie de développement du marché poursuivie à travers la joint-venture Russian Land Implenia s’est avérée fondée, en dépit du ralentissement conjoncturel de l’activité de construction en Russie. Comme prévu, la joint-venture a atteint le point d’équilibre en 2008.

Proposition de dividende – réélections au Conseil d’administration
Compte tenu des bons résultats obtenus et des perspectives incitant à l’optimisme pour 2009, le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale du 16 avril 2009 de distribuer un dividende sous forme de remboursement partiel de 0,50 franc de la valeur nominale de l’action. Par ailleurs, il propose de réélire Jim Cohen et Ian Goldin comme membres du Conseil d’administration pour un nouveau mandat de deux ans.

Changement de génération dans la direction du Groupe
Le passage d’un exercice à l’autre s’est accompagné pour Implenia d’un véritable changement de génération dans les instances dirigeantes de l’entreprise. Roger Merlo, qui a occupé pendant de longues années le poste de directeur des finances (CFO), a pris sa retraite, quittant l’entreprise fin 2008. Beat Fellmann (44 ans) assume depuis le 1er octobre 2008 les fonctions de directeur des finances et de responsable du Corporate Center. Fin janvier, Christian Bubb, CEO d’Implenia des années durant, a lui aussi pris sa retraite. Werner Karlen (42 ans), précédemment président de la direction de Phoenix Mecano SA, qui lui a succédé, a pris ses nouvelles fonctions au 1er février de cette année.

Litige avec Laxey
En mars 2008, la Commission fédérale des banques a constaté l’illégalité du mode d’acquisition de la participation de Laxey dans Implenia. Diverses procédures civiles sont actuellement en cours. Toutes les décisions prises à ce jour par les autorités compétentes ont été entièrement favorables à Implenia. Le Conseil d’administration et la Direction du Groupe sont convaincus que la voie suivie est la bonne pour les actionnaires et les collaborateurs, comme le montre d’ailleurs l’évolution des résultats de l’entreprise. Le Conseil d’administration et la Direction du Groupe continueront de s’opposer avec la même fermeté à toute tentative de reprise inamicale.

Perspectives optimistes pour 2009
Implenia a abordé l’exercice 2009 avec un carnet de commandes d’un bon niveau quantitatif et qualitatif. Pour l’ensemble de l’année, le Groupe table sur un chiffre d’affaires de l’ordre de celui de 2008. Compte tenu de la forte position sur le marché et du carnet de commandes bien rempli du Groupe, le management est optimiste, malgré un contexte macroéconomique difficile. Il a cependant préparé des plans d’action appropriés aux divers scénarios envisageables. Dans l’actuel climat économique, il attache une grande importance à l’optimisation permanente des coûts ainsi qu’à l’assurance d’un niveau élevé de liquidité.

En raison de la situation conjoncturelle, des incertitudes pèsent sur l’évolution future des prises de commandes. Divers projets de développement sont en phase d’achèvement dans cette activité volatile où l’évolution macroéconomique défavorable est susceptible d’entraîner certains retards. Dans le domaine des travaux, les divisions Infra et Tunnels + entreprise totale s’appuient cependant sur un bon carnet de commandes. De plus, la part élevée de commandes du secteur public aura un effet stabilisateur. Les programmes conjoncturels annoncés par la Confédération donneront des impulsions nouvelles au marché. Cependant, en raison de la vive concurrence, la pression sur les prix persistera dans la division Infra. Un nivellement durable paraît se dessiner dans la division Tunnels + entreprise totale.

source : Implenia

10/03/2009

Tags : implenia

Lu 1575 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch