Inauguration du data center de l'Etat de Vaud



Le centre de traitement des données (data center) de l'Etat de Vaud localisé dans le bâtiment de Longemalle à Renens, a été inauguré par le conseiller d'Etat François Marthaler. Ce centre, qui renferme l'ensemble des serveurs de l'Etat, a été construit en respectant des normes écologiques strictes qui permettent d'importantes économies financières et énergétiques.

Le conseiller d'Etat François Marthaler, accompagné de Patrick Amaru, chef de la Direction des systèmes d'information (DSI), et de Denys Papeil, directeur du Centre d'exploitation informatique (CEI), inaugurent le green data center du bâtiment de Longemalle à Renens. Ce dernier renferme l'ensemble des serveurs de l'Etat, ainsi que les serveurs de secours du CHUV. Sa création a permis de réinternaliser l'ensemble de l'exploitation informatique du canton et de contrôler à nouveau toute la chaîne d'information. Le budget de 6.8 millions de francs, alloué à la création de ce centre, a été entièrement respecté.

Le data center s'inscrit dans une logique écologique voulue par le Conseil d'Etat grâce à l'application de mesures concrètes: le « free cooling » (utilisation de l'air extérieur) pour le refroidissement de la salle des serveurs, la mise en place d'allées chaudes et d'allées froides et l'augmentation du seuil des températures. A cela s'ajoutent l'installation de refroidisseurs et une alimentation de secours équipée de disques à énergie cinétique engendrant un faible coût d'entretien, un grand rendement ainsi qu'un recyclage moins problématique que les batteries au plomb. En parallèle à la mise en place de ce data center, le CEI a lancé un vaste chantier de virtualisation et c'est plus de 80% des serveurs qui sont dorénavant installés avec cette technologie. Enfin, le data center a été expertisé par une société leader dans le domaine des certifications de data center et il a été confirmé qu'il respecte les standards technologiques et sécuritaires requis.

L'ensemble de ces mesures a permis, malgré un environnement hautement sécurisé et technologiquement à la pointe, une économie d'énergie de plus de 40% par année. Le data center héberge ainsi plus de 600 applications métiers et permet d'assurer la disponibilité des moyens informatiques et de télécommunications nécessaires quotidiennement au bon fonctionnement de l'administration.

Avec cette réalisation s'achève une réforme en profondeur de l'informatique cantonale, initiée avec la création d'un service unique, suivie de la réinternalisation des prestations d'exploitation confiées en 1999 à Bedag SA. L'existence d'un plan stratégique, d'un règlement du Conseil d'Etat et d'outils modernes de gestion de projets permet de financer et de déployer la cyberadministration annoncée dans le programme de législature 2007-2012.

Présentation

24/04/2012


Lu 659 fois

Immo-swissnews.ch