Toute l'information immobilière en Suisse


Indice homegate.ch du marché des loyers mars 2007



Selon l’indice homegate.ch du marché des loyers, les loyers proposés en Suisse ont progressé de 0,1 % en mars par rapport au mois précédent. Les chiffres trimestriels actuels dénotent également une tendance générale à la hausse.

A l’exception de la Suisse orientale où il n’y a pas eu de modification, les chiffres trimestriels relatifs aux régions révèlent un renchérissement des loyers proposés. C’est dans l’Arc lémanique qu’il est le plus marqué.

En comparaison mensuelle aussi, l’Arc Lémanique se caractérise par une augmentation supérieure à la moyenne. Par rapport au mois précédent, les loyers ont renchéri de 0,5 % (indice à 111,7 points).

Ces résultats ont été mis en évidence par l’indice homegate.ch du marché des loyers qui est établi par le portail immobilier homegate.ch en collaboration avec la Banque cantonale de Zurich (BCZ). Cet indice mesure les variations mensuelles des loyers apurés des facteurs de qualité pour les appartements mis ou remis en location.

Les nouveaux appartements sont plus chers

Tandis que les loyers proposés pour les nouveaux logements augmentaient de 0,3 % (indice à 106,8 points), ceux des anciens appartements n’ont progressé que de 0,1 % et donc un peu moins fortement (indice à 107,7 points).

Les loyers des petits appartements (plus 0,1 %) et des plus vastes (plus 0,2 %) ont quasiment évolué de manière parallèle. Pour les petits appartements, l’indice se situe à 107,3 points et, pour les plus grands, à 108,1 points.

Chiffres trimestriels: Forte augmentation dans l’Arc lémanique C’est dans l’Arc lémanique - où la hausse a été de 0,8 % - que l’on observe la poussée la plus forte durant le premier trimestre de l’année en cours; l’indice est à 111 points. Le Tessin a connu une progression de 0,4 % à 108,1 points, analogue à celle de la Suisse centrale (plus 0,3 %) qui a amené l’indice à 109,2 points. En Suisse orientale, les écarts sont minimes et l’indice reste à 103,6 points. En comparaison annuelle aussi, l’Arc Lémanique enregistre le bond le plus fort avec 2,7 %, suivi d’assez loin par la Suisse orientale (plus 0,5 %), le Tessin (plus 0,4 %) ainsi que par la Suisse centrale (plus 0,3 %).

Appartement standard: C’est à Zurich qu’il est le plus cher

Si l’on calcule le loyer d’un appartement standard dans les diverses régions (3 pièces, 25 ans et 80 m2), des différences nettes apparaissent. A Zurich, un appartement de ce type est proposé à 2030 francs. Il sera un peu meilleur marché dans l’Arc lémanique et à Bâle où il sera possible de le louer respectivement pour 1950 et 1910 francs. En Suisse centrale, il coûtera 1875 francs et au Tessin 1745 Franken. A Berne, il sera proposé en moyenne pour 1695 francs seulement. Toutefois, depuis 2002, l’augmentation à Berne a été supérieure à la moyenne. C’est en Suisse orientale que le logement est le meilleur marché, le loyer y est de 1575 francs pour cet appartement standard.

Commentaire

La production de logements est en hausse depuis longtemps. L’activité en matière de construction a à nouveau progressé de 9 % en 2006 par rapport à l’année précédente. Au total 41 700 logements ont été terminés en Suisse. Le point culminant n’est pas encore atteint.

Pour l’année en cours, on peut encore tabler sur une nouvelle production considérable. Fin 2006, il y avait 57 250 logements en construction. Le nombre des permis de construire délivrés pour des logements étant en recul, la tendance va cependant s’inverser. Par rapport à la même période de l’année précédente, la baisse du nombre des permis de construire délivrés durant le 4e trimestre 2006 a été de 20%. Il faut donc s’attendre à un ralentissement progressif de la production de logements, on évitera ainsi un excédent de l’offre qui s’amorce actuellement.

Certes, la forte activité en matière de construction dans l’ensemble de la Suisse, actuellement et l’absence d’inflation maintiennent encore quelque peu les loyers sous pression, mais les surcapacités sont faibles et les indicateurs conjoncturels dressent un tableau optimiste de l’évolution économique future. Selon le baromètre conjoncturel du KOF, la croissance du PIB s’accélèrera à nouveau durant la seconde moitié de l’année. On peut donc s’attendre à une forte demande d’espaces habitables de sorte que les loyers devraient connaître une relative stabilité ou même avoir tendance à augmenter.


Résultats apurés des facteurs de qualité


L’évolution du marché des loyers en Suisse tient compte des différences de qualité, de situation et de taille des appartements. L’avantage de cette méthode dite hédoniste réside dans le fait que l’indice reflète l’évolution réelle des loyers pour appartements mis ou remis en location. L’indice homegate.ch du marché des loyers est le seul en Suisse à être apuré des facteurs de qualité.

Pour obtenir de plus amples informations et les graphiques les plus récents, veuillez consulter le site: www.homegate.ch/indice_des_loyers

source : Homegate

22/04/2007

Lu 1267 fois

immonews immonews1

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter