Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Informations exhaustives pour réduire l'apparition de moisissures dans les logements suisses



Les moisissures présentes dans les locaux d'habitation peuvent provoquer de graves problèmes de santé et endommager les bâtiments. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP), l’Association suisse des locataires (ASLOCA), l’Association suisse des propriétaires fonciers (APF) ainsi que l’Association suisse de l’économie immobilière (SVIT) ont donc élaboré conjointement une brochure traitant de l'humidité et des moisissures ainsi qu'un guide pour les professionnels concernés. En outre, la SUVA et l'Association suisse des entreprises en plâtrerie peinture (ASEPP) ont chacune publié une fiche technique expliquant aux professionnels comment assainir dans les règles de l'art les zones contaminées par des moisissures.

Les problèmes d'humidité plus ou moins prononcés qui touchent un logement sur cinq, voire un sur quatre, en Suisse peuvent provoquer des problèmes de santé. Ils génèrent aussi de nombreuses inquiétudes. L'OFSP a donc publié une brochure intitulée « Moisissures dans les habitations » en collaboration avec l'ASLOCA, l'APF et la SVIT. Celle-ci permet aux habitants, locataires ou bailleurs d'un logement trop humide d'évaluer facilement la situation. Elle indique également comment procéder et à qui s'adresser en cas d'apparition de moisissures. Les personnes intéressées y trouveront aussi des informations sur les problèmes de santé que peuvent générer les moisissures ainsi que des recommandations pour en éviter la prolifération.

Editée en huit langues, cette brochure sera diffusée dans la population dans les mois à venir par différentes instances. Elle constitue un complément au guide sur les problèmes d'humidité et de moisissures dans les locaux d'habitation (« Attention aux moisissures »). Ce dernier, qui est paru récemment et a suscité un vif intérêt au niveau international, a également été élaboré sous l'égide de l'OFSP, de l'ASLOCA, de l'APF et de la SVIT.

Une humidité malsaine
Un habitat trop humide peut générer des problèmes de santé plus ou moins graves en fonction de l'ampleur de la contamination. Le plus souvent, les moisissures présentes dans un logement occasionnent des irritations des voies respiratoires, des yeux ou de la peau. Au fil du temps, les irritations des voies respiratoires peuvent évoluer en bronchite chronique, voire provoquer de l'asthme. Dans de rares cas, des allergies peuvent également survenir. La présence de moisissures dans l'habitat fait courir davantage de risques aux personnes souffrant de pathologies sous-jacentes, comme l'asthme chronique grave, la fibrose cystique ou un affaiblissement du système immunitaire.

Prudence en cas d'assainissement de surfaces contaminées
Les risques sanitaires encourus lors de l'assainissement de surfaces contaminées ne doivent pas être sous-estimés. En effet, dans le cadre de tels travaux, la concentration en particules de moisissures dans l'air peut augmenter d'un facteur 1000 à 10 000. En outre, de la poussière et des substances chimiques peuvent s'y ajouter. Or, les personnes faisant réaliser ce type d'assainissement ainsi que les petites entreprises de peinture ou de plâtrerie ne disposent pas toujours des connaissances nécessaires sur la façon de procéder et sur les précautions à prendre. La Suva et l'ASEPP ont donc chacune élaboré une fiche technique expliquant la marche à suivre pour assainir un logement et éviter tout risque pour les habitants et les ouvriers. Il s'agit notamment de déterminer la cause de l'humidité excessive et de l'éliminer. La charge de particules, poussières et substances nocives pouvant survenir durant les travaux d'assainissement est déterminante pour définir les mesures de protection adéquates. Recouvrir une surface contaminée par une peinture anti-moisissures ne constitue pas une solution viable étant donné que cela n'élimine ni l'excès d'humidité ni les moisissures.

source : Office fédéral de la santé publique

31/08/2010

Tags : logements

Lu 1725 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch