L'offre limitée comme principal problème dans la recherche d'un appartement



L'offre restreinte, un rapport qualité/prix défavorable et des procédures de sélection astreignantes sont les principaux facteurs de découragement de Monsieur et Madame Suisse dans leurs recherches d'un appartement ou d'une maison. Au niveau du déménagement, l'organisation complexe, la pression des délais et les nombreux problèmes liés au transport – dommages causés aux meubles et aux lieux, cages d'escalier trop étroites – sont les grands fléaux. Voici quelques-uns des résultats issus de la première étude nationale consacrée au déménagement et réalisée par homegate.ch, le plus grand portail suisse de l'immobilier.

La recherche d'un appartement est et reste une source de stress

Les personnes interrogées dans le cadre de l'étude sur le déménagement de homegate.ch dressent une longue liste de lamentations: pas assez d'appartements, prix trop élevés, pléthore de candidats, multiples réponses négatives, visites pénibles, informations erronées dans les annonces, procédures de sélection bureaucratiques, pour ne citer que quelques exemples. La nette majorité des sondés tente de faire contre mauvaise fortune bon cœur, de consacrer suffisamment de temps à la préparation et de solliciter des aides externes: plus de 60% des personnes interrogées planifient leur déménagement au moins un mois à l'avance, et plus de 90% se font aider pour le transport par la famille, des amis ou une entreprise spécialisée. Environ 70% des sondés nettoient l'ancien appartement avec le conjoint, des amis, voire recourent aux services d'une société de nettoyage.

«Nous savons qu'il est pénible de déménager – et c'est pourquoi homegate.ch s'efforce d'apporter un maximum d'aide: tout d'abord bien sûr par le plus grand choix de biens immobiliers de Suisse sur notre portail, mais aussi par le biais de check-lists, cartons de déménagement et même au niveau de la préparation du dossier de candidature», affirme Daniel Bruckhoff, responsable du marketing de homegate SA. «Nous avons également des réponses aux questions d'ordre juridique et des solutions dans le domaine du financement, comme par exemple notre hypothèque en ligne. Ceux qui cherchent un appartement sur notre plate-forme trouvent même de précieux conseils et astuces sur des thèmes tels que le jardin ou les tendances déco.»

Suisse alémanique vs Suisse romande

L'étude a aussi mis en évidence quelques différences entre les deux côtés de la Sarine:

• Le déménagement des Romands est apparemment moins volumineux: il leur faut en moyenne moins d'emballages pour le transport. Les cartons restent le mode d'emballage favori: près de 24 cartons en moyenne pour les Alémaniques alors que les Romands se contentent de 20 env.

• En Suisse alémanique, on n'a pas envie de nettoyer soi-même: près d'un cinquième (18,4%) des sondés a recours aux services d'une société de nettoyage, ce qui n'est le cas que pour 7,2% des Romands.

• Les Romands semblent par contre avoir un sens de la famille plus développé: près de la moitié d'entre eux (44,6%) se fait aider par des membres de la famille lorsqu'il s'agit d'aménager le nouveau toit. Par contre, les Alémaniques ne sont que 18,7% à solliciter l'aide de la famille. Ils préfèrent se débrouiller seuls: à raison de 31,3% contre seulement 18,3% des Romands. Dans les deux groupes, la solution privilégiée consiste à se répartir le travail au sein du ménage (env. 50% chacun).

• Ils partagent un autre point commun: seul à peine un sondé sur dix (Suisse alémanique et romande: 9% partout) ne planifie rien et ne pense nullement à tout ce qu'il faut organiser avant un déménagement.

homegate.ch a résumé les résultats pour la Suisse romande dans un infographique que vous trouverez à l'adresse suivante: http://www.homegate.ch/enquete-demenagement


18/09/2013


Lu 197 fois

Immo-swissnews.ch