La BNS relève légèrement sa projection de croissance pour 2017

lk/al



La Banque nationale suisse (BNS) a légèrement revu à la hausse ses prévisions de croissance pour la Suisse, tablant pour cette année sur un produit intérieur brut (PIB) de 1% contre "près de 1%" lors de son pointage de septembre.

Pour 2018, l'institut d'émission table sur une avancée du PIB "d'environ 2%". "Grâce à l'environnement international porteur et aux conditions monétaires favorables, la reprise de l'économie suisse devrait se poursuivre dans les mois à venir", indique jeudi un communiqué de l'institut d'émission.

La prévision d'inflation conditionnelle pour les prochains trimestres a été revue à la hausse par rapport à celle de septembre, ce qui est dû avant tout à l'augmentation des prix du pétrole et au nouvel affaiblissement du franc.

Pour l'année en cours, le renchérissement des prix attendu par la BNS est passé à 0,5% au lieu de 0,4%. L'année prochaine, la banque centrale s'attend à un taux d'inflation de 0,7%, contre 0,4% auparavant tandis qu'en 2019, l'institut continue de tabler sur 1,1%.

"En Suisse, l'inflation demeure modérée et la reprise économique se poursuit graduellement. Les anticipations d'inflation sont fermement ancrés", a déclaré le président de la BNS Thomas Jordan, cité dans le communiqué.

M. Jordan a par ailleurs évoqué l'évolution économique mondiale, ayant une influence déterminante sur la conjoncture Suisse et l'inflation. L'environnement international a continué de s'améliorer durant les derniers mois et les signaux conjoncturels pour les mois à venir sont aussi positifs, a soutenu le responsable.

La BNS a ainsi relevé ses prévisions de croissance pour la zone euro et les Etats-Unis.

LE KOF RELÈVE AUSSI LE PIB

Le Centre de recherches conjoncturelles de l'EPF Zurich (KOF) a aussi revu jeudi à la hausse ses prévisions de croissance pour la Suisse, tablant pour cette année sur un produit intérieur brut (PIB) en progression de 1,0%, contre 0,8% dans ses précédentes estimations.

Pour 2018, le KOF anticipe actuellement une avancée du PIB de 2,3% contre 2,2%. En revanche, les économistes du centre de recherche ont abaissé leurs prévisions pour 2019 à 1,7% contre 1,9% précédemment.

Le KOF souligne que la Suisse devrait profiter de l'embellie conjoncturelle observée globalement. Les entreprises tournées vers l'exportation devraient en particulier voir leurs affaires s'améliorer.

Les investissements dans les biens d'équipement progressent de nouveau et le taux de chômage en Suisse diminue, font remarquer les spécialistes.

La reprise économique devrait aussi se répercuter sur le marché du travail. Le KOF projette une hausse du nombre d'actifs (2018: +1,2%, 2019: +1%). Quant au taux de chômage, il devrait diminuer à 2,9% jusqu'au début de 2019 pour les sans-emploi enregistrés et baisser à 4,5% selon la définition des chômeurs du BIT.

15/12/2017

Tags : BNS, KOF

Lu 162 fois

Immo-swissnews.ch