La réforme qui fâchera les locataires


     

Emmanuel Garessus, Le Temps



Le marché immobilier suisse s’apprête à vivre l’une de ses plus profondes transformations avec le projet de suppression de la valeur locative couplée à la baisse de la déduction des intérêts hypothécaires. Le débat est vif entre les économistes pour en mesurer l’impact sur les différents acteurs.

Parfois le temporaire a la vie dure. L’imposition de la valeur locative date de plus de cent ans. Elle remonte à la Première Guerre mondiale lorsque la Confédération avait décidé l’introduction d’un impôt de guerre, rappelle une étude d’UBS. Sans cesse prolongé, malgré l’absence de bases constitutionnelles, ce n’est qu’en 1958 que la Confédération et les cantons ont approuvé cet impôt et l’ont inscrit dans le droit suisse. lire la suite

26/11/2018


Lu 139 fois

Immo-swissnews.ch