Le développement de l’hôtellerie reste marqué par les frontières dans l’espace transfrontalier




Réparti surtout entre les centres urbains et la montagne, l’équipement hôtelier est particulièrement fourni dans l’espace transfrontalier (départements de l’Ain et de la Haute-Savoie, cantons de Genève et de Vaud), avec 1 300 hôtels offrant 39 000 chambres, en 2008. Toutefois, depuis quelques années, l’hôtellerie genevoise connaît un véritable boom, tandis qu’ailleurs les établissements qui ferment
sont nombreux.

Illustrée par plusieurs cartes, la dernière publication de l’Observatoire statistique transfrontalier montre que l’équipement hôtelier se concentre dans les stations de montagne, notamment celles de Haute-Savoie, ainsi que dans les zones urbaines, surtout dans le canton de Genève, grâce à l’activité des organisations internationales et à la clientèle d’affaires. Ces deux régions sont également celles qui accueillent le plus grand nombre d’établissements de luxe.

Le parc hôtelier genevois se distingue par la taille de ses établissements : en moyenne, ils comptent près de 70 chambres, contre moins de 30 chambres pour les hôtels situés dans les autres territoires de l’espace transfrontalier.

Les évolutions enregistrées entre 2003 et 2008 montrent une dynamique opposée entre le canton de Genève et le reste de l’espace transfrontalier : à Genève, le nombre de chambres disponibles est en forte croissance (+ 16 %, soit plus de 1 200 chambres supplémentaires en 5 ans), alors qu’il diminue ailleurs (près de 2 200 chambres de moins au total), les stations de montagne étant les plus touchées.

Au sein de l‘agglomération transfrontalière franco-valdo-genevoise (canton de Genève, district de Nyon et zone d’emploi du Genevois français), le part du canton de Genève est majoritaire (7 chambres sur 10 s’y trouvent). La frontière cantonale genevoise est très visible dans le développement observé entre 2003 et 2008 de l’équipement hôtelier qui ignore les parties française et vaudoise de l'agglomération. Cette évolution est, par exemple, inverse à celle observée dans le commerce de détail, pour lequel une partie de l'équipement à destination de la population genevoise se développe ailleurs dans l‘agglomération.

A l’instar des données sur l’équipement hôtelier, les chiffres sur la fréquentation confirment la spécificité du canton de Genève. Dans l'agglomération transfrontalière, dominée par l’hôtellerie genevoise, la part des hôtes étrangers est plus grande (67,0 % contre 53,3 % pour l’ensemble de l’espace transfrontalier, en 2007) et la durée de séjour plus faible, du fait de l’importance du tourisme d’affaires à Genève (2,0 jours contre 2,2).

Pour la même raison, le taux d’occupation des chambres y est aussi plus élevé.

source : Ocstat

03/02/2009

Tags : hôtellerie

Lu 1193 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch