Le produit intérieur brut au 3e trimestre 2011


     


Entre le 2e et le 3e trimestre 2011, le produit intérieur brut (PIB) de la Suisse exprimé en termes réels a progressé de 0,2%*. Il a bénéficié des impulsions positives de la consommation privée et publique et des investissements dans la construction. A l’inverse, le recul des exportations et des investissements en biens d’équipement a eu des répercussions négatives sur l’évolution du PIB. En ce qui concerne la production, les activités des secteurs axés sur le marché intérieur ont contribué à la croissance du PIB, tandis que la valeur ajoutée dans l’industrie s’est contractée. En comparaison avec le 3e trimestre 2010, le PIB a augmenté de 1,3%.

La consommation des ménages a progressé de 0,1% au 3e trimestre par rapport au trimestre précédent. Les domaines de l’alimentation, du logement et de la santé principalement ont affiché une croissance, alors que les dépenses de consommation pour les loisirs, l’habillement, les meubles et pour la rubriques des biens et services divers ont diminué. La consommation publique a progressé de 0,6% au cours de la même période.

La formation brute de capital fixe a baissé de 1,0% par rapport au trimestre précédent. Les investissements en biens d’équipement ont fléchi de 2,3% durant la même période, la baisse étant particulièrement marquée dans l’industrie de la métallurgie et des machines. En revanche, les investissements dans la construction ont connu un rebond (+0,7%) après un trimestre précédent marqué par un recul.

Les exportations de marchandises (hors métaux précieux, pierres gemmes, œuvres d’art et antiquités) ont affiché une baisse de 0,9% au 3e trimestre. La rubrique des véhicules a connu une évolution positive. Les exportations de produits chimiques et connexes et celles des rubriques des machines, des appareils et de l’électronique ont stagné. Les exportations des instruments de précision, de l’horlogerie et de la bijouterie ont connu une légère baisse. Les importations de marchandises (hors métaux précieux, pierres gemmes, œuvres d’art et antiquités) ont légèrement progressé de 0,1%.

Au 3e trimestre, les exportations de services ont chuté de 2,7%. Ce repli est surtout dû au commerce de transit très volatile (services liés au commerce de matières premières). Les exportations touristiques ont, elles aussi, diminué ( 1,1%). En revanche, les importations de services ont pratiquement stagné (-0,1%).

Du côté de la production, dans les domaines du commerce, de l’hôtellerie-restauration, des transports et des communications, la valeur ajoutée s'est accru (+0,6%). Egalement les sec-teurs dominés par les services financiers (+0,5%) par les services publics (+0,3%), ainsi que le secteur de la construction (+0,2%) ont eux aussi enregistré une augmentation de leur va-leur ajoutée. Par contre, dans le secteur de l’industrie (-0,7%), fortement tournée vers les exportations, ainsi que dans l’agriculture (-0,3%), la valeur ajoutée s'est contractée.

Le déflateur du PIB (+0,8%) et celui de la consommation privée (+0,6%) ont augmenté cha-cun par rapport au 3e trimestre 2010. Egalement en comparaison avec le même trimestre de l'année précédente, la baisse des prix des biens d'équipement observée depuis début 2009 s'est poursuivie (-2,8%). Le déflateur des investissements dans la construction a progressé de 2,0%. La tendance à la baisse des prix du commerce extérieur qui persiste depuis plusieurs semestres s'est à nouveau confirmée: les prix à l'exportation ont baissé de 2,7% et les prix à l'importation, de 1,6%.

* Sauf mention contraire, les taux de variation indiqués dans ce communiqué se réfèrent aux variations par rapport au trimestre précédent. Les variations sont calculées à partir des données corrigées des variations saisonnières et de l’évolution des prix (les variations d’un trimestre à l’autre ne sont pas annualisées). L’adjectif «réel» est utilisé en lieu et place de la formulation «aux prix de l’année précédente, séries chaînées, année de référence 2000»

Evolution du PIB


02/12/2011

Tags : PIB, SECO

Dans la même rubrique :
< >

Lu 699 fois

Immo-swissnews.ch