Le taux de logements vacants stagne à un faible niveau

Recensement des logements vacants au 1er juin 2012



L'Office fédéral de la statistique (OFS) recensait 38’920 logements vacants en Suisse au 1er juin 2012, jour de référence, ce qui correspond à 0,94% du parc de logements. En 2011, 38’420 logements étaient vacants à cette date, soit 0,94% également de tous les logements.

L'augmentation de quelque 500 logements vacants environ en un an représente une hausse de plus de 1%.

Parmi les grandes régions, celles de Zurich et de l'Espace Mittelland affichent une baisse du nombre de logements vacants et du taux de logements vacants. Ces valeurs ont par contre progressé par rapport à l’année précédente dans les autres grandes régions.

Le nombre des logements vacants a augmenté dans 17 cantons. Le taux de logements vacants a progressé dans 15 cantons, avec la hausse la plus marquée dans celui de Nidwald (de 1,00 à 1,57%) Le recul le plus important (de 1,99 à 1,67%) a été enregistré dans le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures. Le canton de Soleure fait état du taux de logements vacants le plus élevé (1,98%), celui de Genève du taux le plus bas (0,33%).

Davantage de logements neufs et de maisons individuelles disponibles
Au jour de référence, le 1er juin 2012, on dénombrait dans tout le pays 4740 maisons individuelles vacantes. Ce nombre traduit une hausse d’environ 170 unités ou de près de 4% en un an. Le nombre des nouveaux logements vacants a quant à lui augmenté de 90 unités ou de près de 2% pendant la même période. En tout, 4960 nouveaux logements étaient vides le jour de référence.

Nombre croissant de logements vacants à louer et à vendre
Au 1er juin 2012, jour de référence, 30'920 logements à louer étaient vacants en Suisse, ce qui représente une légère hausse de 100 unités par rapport à l’année précédente. Le nombre de logement vacants à vendre s'est accru de 410 unités ou de 5% en un an pour se monter à 8010 unités.

Hausse marquée pour les logements vacants d'au moins 6 pièces
Par rapport à l'année précédente, on dénombrait davantage de logements vacants de deux, trois ou quatre pièces et surtout de six pièces et plus (+15,9%). La plupart des logements vacants étaient des quatre-pièces (11’950 unités) ou des trois-pièces (11'510 unités).

Le taux de logements vacants stagne à un faible niveau

Le taux de logements vacants stagne à un faible niveau

Le taux de logements vacants stagne à un faible niveau

06/09/2012


Lu 665 fois

Immo-swissnews.ch