Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Les Champs-Elysées restent l'artère commerciale la plus chère d'Europe



Selon l’étude annuelle de Cushman & Wakefield, "Main Streets Across the World" "les Champs-Elysées restent l’artère commerçante la plus chère [d'Europe], devant New Bond Street à Londres, même si la valeur "prime" de l'artère parisienne y plafonne à 18 000 euros/m2 en zone A depuis 2013 et que cette valeur a sensiblement augmenté dans la capitale britannique".

Le conseil nuance toutefois cette stabilité, qui "vaut avant tout pour le côté pair – le plus onéreux – de l’avenue. Les valeurs ont, en effet, nettement progressé du côté impair, dont les meilleurs emplacements s’échangent désormais pour plus de 10 000 euros/m2 en zone A". Et Christian Dubois, directeur général de Cushman & Wakefield France, d'expliquer : "l’écart avec l’autre trottoir s’est réduit à la faveur de quelques opérations significatives, comme la cession à Dubail du magasin Best Mountain, après l’inauguration il y a un an, à quelques pas de là, du flagship Longchamp. S’ajoutant aux ouvertures récentes, sur le trottoir pair, de Tiffany & Co et Tag Heuer, ces deux mouvements confirment la montée en gamme de l’avenue ; une tendance que devraient prochainement accentuer les recommercialisations réalisées dans la foulée d’importantes opérations d’acquisition, à l’exemple de l’achat par Thor Equities du Queen, au n°102".

Lire la suite

18/11/2015


Lu 1152 fois

Immo-swissnews.ch