Les entreprises des médias et des technologies stimulent la demande sur le marché européen des bureaux


     


Les entreprises des médias et des technologies stimulent la demande sur le marché européen des bureaux
La part des surfaces de bureaux occupées par les entreprises de technologie, médias et télécoms (TMT) sur le marché européen des bureaux atteint désormais 17%, soit une augmentation de 2% sur un an, selon M. Savills. Dans le même temps, les loyers «prime» CBD ont augmenté de 5,1% sur un an en Europe, les taux de vacance historiquement bas correspondant à la hausse des chiffres de participation. Les entreprises des technologies de l’information et de la communication (TIC) ont représenté 160 000 m² (46%) des transactions du premier semestre 2019 à Dublin. Même si le contrat de 2018 avec Facebook est exclu, la part des entreprises de TIC occupée par les entreprises de TIC a fortement augmenté dans la capitale irlandaise (voir la figure 1). C’est également vrai pour la part des entreprises de TIC dans l’utilisation totale, qui a augmenté.

De même, à Berlin, les entreprises TIC ont occupé 45 300 m² rien qu'au premier trimestre 2019, passant de 219 600 m² pour l'ensemble de l'année 2016, de 364 500 m² en 2017 et de 209 300 m² en 2018 selon les données de Savills. Bien que les volumes d'utilisation aient légèrement diminué entre 2017 et 2018, cela est dû à un manque d'offre et, par conséquent, les taux d'absorption restent élevés. En raison du faible taux d'inoccupation de Berlin (1,5%) et du statut de pré-location de 70% pour 2019, plus de 50% du pipeline (1,8 million de m²) pour les deux prochaines années sont également déjà pré-loués. En conséquence, de plus en plus de sociétés envisagent l’avenir, comme l’illustre l’une des transactions les plus importantes du premier trimestre 2019: le déménagement de Sony de 2020 à Munich entre Berlin et Berlin, portant sur 8 200 m² de la propriété «ZENTRALE» située à Potsdamer Straße.

À Paris, au premier trimestre 2019, l’une des entreprises technologiques du «Big Four» a signé un contrat de location de plus de 5 600 m² dans le centre-ouest de Paris et plusieurs contrats ont été passés avec des opérateurs collaborant. En outre, une autre société de technologie des Big Four est sur le point de signer un bail dans la CDB de Paris. Perform Group / DAZN, conseillé par Savills, a signé récemment un nouveau contrat de location de bureaux à long terme au mois d’avril, 3 000 m dans le centre-ville, et l’éditeur de logiciels de cloud computing Nutanix a bureau à Hoofddorp, juste à l’ouest d’Amsterdam, en mars.

Mike Barnes, membre de l'équipe de recherche européenne de Savills, a déclaré: «La part des entreprises du secteur des TIC augmente dans la plupart des villes analysées. Il est clair que de telles tendances affectent les marchés de bureaux respectifs et que les propriétaires doivent suivre l'évolution des exigences commerciales du secteur, telles que la connectivité Internet de haute qualité et la fourniture d'espaces de travail flexibles, afin de rester rentables et de garantir l’occupation continue de leurs bureaux. "

Matthew Fitzgerald, Directeur, European Cross Border Locataire Advisory chez Savills, a déclaré: «L'industrie mondiale de la technologie continue de croître et nous ne devrions donc pas être surpris que ses besoins en locaux à usage de bureaux augmentent en Europe. Dublin, par exemple, a particulièrement profité des investissements étrangers de sociétés de technologie attirées dans le pays par divers facteurs. La raison de la baisse des taux d’utilisation n’est pas due à une réduction de la demande mais, dans la plupart des cas, à un manque d’offre. Cela est démontré par le fait que les taux d'absorption nette pour les bureaux sont relativement inchangés. Cela signifie que même si le nombre de clients inscrits a peut-être diminué, leur proportion dans l'offre est relativement stable. ”

30/10/2019


Lu 1510 fois

Immo-swissnews.ch