Toute l'information immobilière en Suisse




Les nuitées augmentent au mois de mars 2016


     


L’hôtellerie a enregistré en Suisse 3,2 millions de nuitées en mars 2016, soit une augmentation de 5,7% (+170'000 nuitées) par rapport à mars 2015. Les hôtes indigènes génèrent 1,5 million de nuitées, ce qui correspond à une croissance de 8,9% (+123'000). Les visiteurs étrangers affichent 1,7 million de nuitées, soit une hausse de 2,9% (+47'000). En 2016, le week-end pascal a eu lieu la dernière semaine du mois de mars, alors qu'en 2015, il tombait au début du mois d'avril. Il convient d’en tenir compte lors de l’interprétation des chiffres.

Tels sont les résultats provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS). 80 Le nombre cumulé des nuitées de janvier à mars 2016 se chiffre à 8,8 millions. Ceci représente une baisse de 0,7% (-60'000 nuitées) par rapport à la même période de l’année précédente. Avec un total de 4,5 millions de nuitées, la demande étrangère présente une baisse de 3,4% (-156'000).

Quant à la demande indigène, elle enregistre 4,3 millions de nuitées, soit une augmentation de 2,3% (+96'000). Hausse de la demande européenne en mars 2016 En mars 2016, les visiteurs du continent européen (sans la Suisse) enregistrent une hausse de 47'000 nuitées (+4,1%) par rapport à mars 2015. Le Royaume-Uni génère 15'000 nuitées supplémentaires (+9,8%), soit la plus grande augmentation absolue de tous les pays de provenance étrangers.

Suivent la Belgique avec une croissance de 8000 nuitées (+14,7%), l'Allemagne (+7900 / +1,9%) et les PaysBas (+6100 / +12,0%). En revanche, la Russie affiche un repli de 5200 unités (-14,5%). Au niveau du continent asiatique, le nombre de nuitées progresse de 5800 unités (+2,3%). Au sein des pays de ce continent, les Pays du Golfe présentent la plus importante augmentation absolue avec 8800 nuitées supplémentaires (+23,9%). Arrive ensuite l'Inde avec une croissance de 4000 nuitées (+19,2%).

En revanche, la Chine (sans Hong Kong) affiche un repli de 3800 unités (-5,4%). Le continent américain voit le nombre de ses nuitées baisser de 5500 unités, soit une diminution de 3,3%. Avec 2200 nuitées en moins, le Brésil accuse le plus fort recul absolu de ce continent (-15,5%

07/05/2016

Tags : Hôtellerie

Lu 1411 fois

Immo-swissnews.ch