Les prix restent à la hausse dans la construction

L’indice suisse des prix de la construction en octobre 2011



Selon l'indice des prix de la construction établi par l'Office fédéral de la statistique (OFS), les prix de la construction dans son ensemble ont enregistré une nouvelle hausse entre avril 2011 et octobre 2011 (+0,6%), bien que moins élevée que celle du semestre précédent (+1,5%). Cette hausse est due à une plus forte progression des prix dans le génie civil (+1,1%) que dans le bâtiment (+0,5%). Ces évolutions sont le résultat de la bonne conjoncture générale qui prévaut toujours dans la construction.

En rythme annuel, entre octobre 2010 et octobre 2011, la construction dans son ensemble enregistre aussi une augmentation des prix : +2,1% (+1,8% dans le bâtiment et +3,2% dans le génie civil).

Evolutions dans le bâtiment et le génie civil
Le secteur du bâtiment a enregistré une hausse des prix entre les mois d’avril et d’octobre 2011 (+0,5%). Ce secteur comprend les résultats de la construction de bâtiments à plusieurs logements, de bâtiments à plusieurs logements en bois, de maisons individuelles, de bâtiments administratifs et de halles industrielles ainsi que de la rénovation de bâtiments à plusieurs logements et de bâtiments administratifs. Ce résultat est le reflet d’augmentations de prix dans la plus grande part des positions. Les plus fortes hausses ont été notées dans les excavations (+2,6%) ainsi que dans les honoraires et les « aménagements intérieurs 1 » (+1,8% chacun). Les postes présentant les baisses les plus marquées sont le financement à partir du début des travaux (-6,0%) et les primes des assurances risques de construction (-2,8%).

Les prix du secteur du génie civil (comprenant les résultats de la construction de routes, de passages inférieurs et de parois antibruit) ont enregistré une hausse des prix entre les mois d’avril et d’octobre 2011 (+1,1%). Ici aussi, la plus grande part des postes s’inscrivent en augmentation. Parmi ceux-ci, il faut noter les honoraires et les terrassements (+2,3% chacun). En ce qui concerne les postes présentant des baisses, il faut mentionner les petits ouvrages en béton dans les travaux routiers (-0,7%) et les travaux de structure porteuse dans les ouvrages d’art (-0,3%).

Evolutions par type d’ouvrage
Dans le bâtiment, les évolutions de prix des différents types d’objet affichent une grande uniformité. Tous les types d’objet présentent une hausse de leurs prix s’échelonnant de +0,2% pour la construction d’immeuble d’habitation à plusieurs logements et pour celle de maison individuelle à +1,0% pour la rénovation d’immeuble administratif.
Dans le génie civil, la situation est tout aussi homogène. Les trois types d’objet enregistrent une augmentation de leurs prix : +1,1% pour la construction de route, +0,7% pour la construction de passage inférieur et +1,0% pour la construction de paroi antibruit.

Evolutions des prix dans les grandes régions
Pour ce qui est du secteur du bâtiment, le Tessin (-0,4%) et la Suisse centrale (-0,1%) affichent une baisse des prix. Les autres grandes régions enregistrent des hausses des prix. Celles-ci s’échelonnent de +0,1% pour la Suisse du Nord-Ouest à +0,9% pour la Suisse orientale. Si l'on considère l'évolution annuelle, toutes les grandes régions présentent des hausses des prix allant de +0,4% pour le Tessin à +2,4% pour la Suisse orientale.

Dans le secteur du génie civil, la Suisse du Nord-Ouest (-0,2%) et le Tessin (-0,1%) affichent une baisse des prix. Les autres grandes régions voient toutes leurs prix croître mais dans des mesures très différentes. Les augmentations vont en effet de +0,1% pour la Région lémanique à +2,6% pour Zurich. En ce qui concerne l’évolution annuelle, à l’exception de la Suisse du Nord-Ouest qui enregistre une baisse des prix (-0,9%), toutes les autres grandes régions présentent des hausses de leurs prix, lesquelles s’échelonnent de +1,1% pour l’Espace Mittelland à +7,4% pour la Suisse orientale.

Evolutions des prix par catégorie de bâtiment
Lors du semestre sous revue, les prix de construction de bâtiments destinés à l’habitation ont crû moins fortement que ceux de bâtiments non destinés à l’habitation (+0,4% contre +0,8%).

www.statistique.admin.ch

22/12/2011

Tags : construction, OFS

Lu 868 fois

Immo-swissnews.ch