Logements en propriété: la fin d'une époque



Pendant presque 15 ans, les prix des logements en propriété n'ont pas cessé d'augmenter. Ces dernières années, les niveaux élevés déjà atteints et le durcissement efficace de la réglementation se sont traduits par un ralentissement – et récemment même par une interruption – de la dynamique haussière. Dans la majorité des régions, les prix des logements en propriété s'inscrivent actuellement en léger repli et devraient plus ou moins stagner dans un futur proche. Les taux d'intérêt toujours très bas et une activité de construction au ralenti s'opposent à une érosion marquée des prix. Dans le même temps, le nombre de ménages ne parvenant plus à remplir les exigences réglementaires en matière de financement s'accroît, ce qui rend improbable toute envolée dans les trimestres à venir. Ces derniers trimestres, ce sont surtout les régions affichant des prix encore abordables qui ont enregistré de fortes progressions – d'où une augmentation du nombre de ménages qui, ne disposant pas de revenus supérieurs à la moyenne, sont incapables de remplir les critères d'admissibilité pour un financement.

Évolution des prix: les maisons individuelles ont l'avantage

Les prix ont récemment connu des évolutions disparates dans les différents segments, se repliant de 4,1% sur les quatre derniers trimestres pour les appartements en propriété et augmentant de 0,4% pour les maisons individuelles. Cette situation s'observe d'ailleurs dans presque toutes les régions.


10/06/2017


Lu 592 fois

Immo-swissnews.ch