Loyers en baisse et prix des maisons en hausse en novembre


     


Loyers en baisse et prix des maisons en hausse en novembre
Tendances contradictoires sur le marché immobilier suisse: les maisons individuelles n’ont jamais été aussi convoitées tandis que les loyers proposés dans les petites annonces sont en forte baisse en novembre. Cette évolution est due à divers facteurs, comme le montre le Swiss Real Estate Offer Index.

Tout le monde espère que la Suisse a déjà passé le pic de la deuxième vague du Covid-19. En novembre, les contaminations se sont également accompagnées d’une nette baisse des loyers: les loyers proposés ont diminué de 0,6 % en moyenne dans le pays par rapport au mois d’octobre. L’offre plus généreuse explique en partie cette baisse. D’après le Swiss Real Estate Offer Index, établi conjointement par ImmoScout24 et l’entreprise de conseil immobilier CIFI SA, le nombre de petites annonces portant sur des appartements à louer a progressé de 4,6 % en novembre.

Les loyers connaissent des évolutions différentes d’une région à l’autre: c’est la Suisse centrale qui enregistre le recul le plus prononcé (–1,1 %). Les locataires peuvent également se réjouir de loyers plus modérés en Suisse orientale (–0,7 %), dans le Mittelland (–0,5 %), en Suisse du Nord-Ouest (–0,4 %) et dans la région lémanique (–0,2 %). Les loyers ont en revanche augmenté dans le grand Zurich (+0,4 %) et au Tessin (+1,4 %).

Les maisons individuelles sont encore plus convoitées

Contrairement aux appartements en location, il semblerait que la demande de maisons individuelles ne connaisse aucune limite. En novembre, les loyers proposés dans les petites annonces ont à nouveau progressé de 1,7 %. La hausse à long terme est encore plus impressionnante: sur les douze derniers mois, les prix des maisons individuelles faisant l’objet de petites annonces ont gagné 6,7 %. Les appartements en copropriété sont également de plus en plus prisés, comme le prouve l’augmentation des prix de 4,4 % sur une année. En novembre, les prix des appartements ont toutefois enregistré pour la première fois depuis des mois une baisse de 0,8 %.

Pourquoi les loyers et les prix de la propriété du logement évoluent en sens opposés ? « Le déplacement de la demande en raison de la pandémie de Covid pourrait l’expliquer en partie », affirme Martin Waeber, Managing Director d’ImmoScout24. « De nombreuses personnes sont à la recherche d’une surface habitable plus vaste et de plus de sécurité. Elles souhaitent l’obtenir sous la forme d’un logement en propriété ». L’offre de maison est incapable de suivre cette flambée de la demande. Dans le même temps, près de 70 000 appartements locatifs étaient vacants dans tout le pays tandis que l’affaiblissement de l’immigration freine la demande d’espace habitable. «Nous devrions donc continuer de voir des prix en hausse pour la propriété du logement et des loyers stagnants au cours des prochains mois », conclut l’expert.

Le Swiss Real Estate Offer Index est publié sur les sites Web d’ImmoScout24 et de CIFI SA.

02/12/2020

Tags : Immoscout24

Lu 318 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter