Malgré le COVID, la demande pour les logements en ville est restée très forte


     


Malgré le COVID, la demande pour les logements en ville est restée très forte
Au cours des douze derniers mois, l’indice du marché des loyers homegate.ch a affiché une légère tendance à la hausse de + 0,9%. L’augmentation de l’immigration nette constitue l’une des raisons de cette progression non négligeable des loyers. Contrairement aux années précédentes, il n’y a pas eu d’écart systématique entre les cantons plus urbains et ruraux. En 2020, le canton d’Appenzell a connu la plus forte augmentation des loyers (+ 2,7%).

Ce résultat a été mis en évidence par l’indice homegate.ch du marché des loyers, qui est établi par le portail immobilier homegate.ch en collaboration avec la Banque Cantonale de Zurich (BCZ). Il mesure les variations mensuelles des loyers après correction des facteurs qualitatifs pour les appartements nouvellement mis ou bien remis en location sur la base des offres actuelles du marché.

Les loyers proposés n’ont pas été affectés par le virus

Une année extraordinaire qui n’a finalement laissé que peu de traces sur le marché du logement locatif. Avec une augmentation de 0,9%, les loyers proposés ont en fait augmenté plus fortement que l’année précédente en Suisse. L’augmentation de l’immigration nette constitue l’une des raisons de cette progression non négligeable des loyers. En outre, les indemnisations RHT amortissent l’impact sur le portefeuille des locataires. Le marché du logement locatif est donc à la hauteur de sa réputation de roc imperturbable.

L’écart entre les zones urbaines et rurales s’amenuise

Contrairement aux années précédentes, il n’y a pas eu d’écart systématique entre les cantons plus urbains et ruraux en 2020. Les années précédentes, la hausse du nombre de logements inoccupés dans les cantons ruraux a exercé une pression sur leurs loyers. En 2020, le canton d’Appenzell a connu la plus forte augmentation des loyers (+ 2,7%), suivi de près par les cantons de Genève (+ 2,6%), Thurgovie et Zoug (+ 2,5%), et enfin celui des Grisons (+ 2,4%). Avec une hausse de 2,3%, les loyers dans le canton de Zurich ont également augmenté plus fortement que la moyenne suisse. Deux facteurs sont responsables de l’affaiblissement de la différence des loyers entre les cantons urbains et ruraux. Premièrement, en raison du problème de l’inoccupation des sites périphériques, l’industrie suisse de la construction se concentre à nouveau du mieux qu’elle peut sur les régions urbaines. Deuxièmement, l’augmentation du télétravail entraîne des effets de migration vers la campagne. La hausse extraordinairement forte des loyers dans le canton des Grisons indique une fois de plus que les appartements en location dans les maisons de vacances ont été plébiscités cette année.

Les appartements locatifs en ville ont toujours la cote

La vie en ville est restée très demandée malgré la COVID-19. A l’exception des villes de Lugano et Berne, la croissance des loyers a été supérieure à la moyenne dans toutes les grandes villes de Suisse. A Lugano, les loyers sont sous pression depuis un certain temps en raison des logements vacants. Jusqu’à présent, même la crise du coronavirus n’y a rien changé.

Correction des facteurs qualitatifs

L’appréciation de l’évolution des loyers en Suisse s’effectue après correction de divers facteurs liés à la qualité, à la situation et à la taille des appartements. L’avantage de cette méthode dite hédoniste réside dans le fait que l’indice reflète ainsi l’évolution réelle des loyers pour les appartements mis ou remis en location sur homegate.ch. L’indice homegate.ch du marché des loyers est le plus ancien en Suisse à être apuré des facteurs de qualité et est considéré comme une source de référence pour les professionnels de l’immobilier pour déterminer le prix d’objets locatifs.

27/01/2021

Tags : Homegate, Loyers

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Octobre 2021 - 21:02 VISIONAPARTMENTS acquiert Ibis Styles

Jeudi 28 Octobre 2021 - 13:27 Marché immobilier suisse 2021 | 3


Lu 277 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter