Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Nouvelle diminution du nombre de logements autorisés



Au total, 13'370 logements ont été construits en Suisse au cours du 4e trimestre 2007, soit 0,5% de plus qu’au même trimestre de 2006. Le nombre de logements qui étaient en construction à fin décembre 2007 s’est accru en un an de plus de 2%, pour atteindre 58'480 unités. En revanche, les permis de construire délivrés pour 10'440 logements au cours du trimestre sous revue traduisent un recul d’un peu plus de 10% par rapport au 4e trimestre 2006.

Nouveaux logements

En Suisse, 13'370 nouveaux logements ont été construits au cours du 4e trimestre 2007, soit 60 unités ou 0,5% de plus qu’au 4e trimestre 2006, ce qui représente une hausse modeste. La croissance vigoureuse de la construction de logements dans les villes (+6%) et dans les communes comptant entre 2001 et 5000 habitants (+5%) a contribué à cette évolution positive.

Dans les agglomérations des cinq grandes villes, on dénombrait 4070 nouveaux logements, soit 250 unités ou près de 7% de plus qu'un an auparavant. La construction de logements a enregistré une hausse réjouissante en particulier dans l’agglomération de Genève (+94%) ainsi que dans celle de Zurich (+9%).

La production de logements pendant l’année 2007 a atteint, avec 43'570 nouveaux logements, le niveau élevé qu’elle avait dans le milieu des années 1990. Par rapport à 2006, le nombre de nouveaux logements dans l’ensemble du pays a progressé de près de 5% ou de 2040 unités. Il a connu une croissance marquée dans les communes de 2000 habitants et moins (+15%). Si l'on considère les agglomérations, on relève une évolution particulièrement favorable dans celles de Lausanne (+25%) et de Genève (+21%).

Logements en construction

A fin décembre 2007, il y avait en Suisse près de 58'480 logements en construction, ce qui traduit une hausse de 1260 unités ou d’un peu plus de 2% par rapport à fin décembre 2006. Le nombre de logements en construction a connu une progression sensible notamment dans les communes de 2000 habitants et moins (+12%).

Il a en revanche diminué dans les agglomérations des cinq grandes villes. Il n’atteignait que 20'660 unités, soit une baisse de plus de 2% ou de 520 unités par rapport à douze mois auparavant. Les deux agglomérations romandes ont été responsables de ce recul (Lausanne : -32% ; Genève : -17%), l'évolution ayant été positive dans celles de Berne, de Zurich et, surtout, de Bâle (+13%).

Logements autorisés

Au cours du 4e trimestre 2007, le nombre de logements autorisés est tombé à 10'440 unités, ce qui représente une baisse notable de 1180 logements ou de 10% par rapport au trimestre correspondant de 2006. Seules les villes ont enregistré une hausse, très légère (+1%). Les communes des autres catégories ont accusé des diminutions situées entre 9 et 25%.

La tendance a aussi été négative pour les agglomérations des cinq grandes villes : 3420 logements autorisés, un chiffre en recul de près de 12% ou de 450 unités par rapport à 4e trimestre 2006. Si le nombre de logements autorisés a doublé dans l’agglomération de Lausanne, il n’a pas réussi à compenser les baisses de 15 à 28% enregistrées dans les autres agglomérations.

Au cours de l’année 2007, le nombre de logements autorisés en Suisse a reculé de 2340 unités ou de près de 5% pour totaliser 46'960 unités. Les pertes ont été notamment importantes dans les communes des deux catégories du milieu (respectivement -13% et -8%). Si l’on considère l’évolution du nombre de logements autorisés dans les agglomérations des cinq grandes villes, elle a été particulièrement négative à Bâle (-36%).

source : OFS

25/02/2008

Lu 2040 fois

Maria Immo-swissnews.ch