Publication d’une étude DTZ Le marché des bureaux genevois se démarque de celui des autres centres urbains

Au 4ème trimestre 2010, la diminution du stock de bureaux vacants à Genève ralentit, selon une étude réalisée par DTZ, Conseil International en Immobilier d’Entreprise. A l’hyper-centre, l’offre est très limitée, contrairement à ce qui se passe dans les autres grandes villes suisses, et le niveau des loyers « prime » a augmenté à Fr. 975.-/m2/an.



Publication d’une étude DTZ Le marché des bureaux genevois se démarque de celui des autres centres urbains
Commencée au 2ème trimestre 2010, la diminution du stock de bureaux vacants à Genève s’est ralentie au 4e trimestre, avec 103'654 m2 contre 104'792 m2 au trimestre précédent. Le quartier des affaires (constitué par les rues du Rhône, du Marché, de la Confédération et de la Croix-d’Or) se démarque des quartiers d’affaires d’autres agglomérations par une offre très limitée en ce qui concerne les meilleurs emplacements.

Le niveau des loyers pour cette zone a, pour sa part, continué d’augmenter, s’établissant désormais autour de Fr. 975.- / m2 / an. Comme pour le trimestre précédent, certaines transactions s’effectuent toutefois au-dessus de Fr. 1'000.- / m2 / an.

Rareté et cherté ne sont pas sans conséquence sur les décisions de gestion de certaines entreprises. « La pénurie de surfaces de plus de 1’000m2 à l’hyper-centre, signifie que certaines entreprises n’ont d’autre choix que de se reporter en périphérie de la ville,» analyse Pierre Stämpfli, managing partner de DTZ à Genève. « En outre, les sous-locations et renégociations de bail prennent de l’ampleur et jouent un rôle de plus en plus important sur le marché des bureaux. »

source : DTZ

01/02/2011

Tags : DTZ

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Février 2018 - 18:47 Une stabilisation fragile

Vendredi 19 Janvier 2018 - 14:50 L’immobilier de bureau en Suisse - 2018


Lu 1678 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch