Realitim® SCPC : lancement du premier placement collectif dans le marché porteur du développement immobilier en Suisse romande

Un véhicule d’investissement performant qui répond de façon innovante à la pénurie profonde de logements, en particulier sur l’Arc lémanique



Realitim® SCPC : lancement du premier placement collectif dans le marché porteur du développement immobilier en Suisse romande
Le Groupe MK annonce le lancement de « Realitim® Société en Commandite de Placements Collectifs (SCPC) », premier véhicule d’investissement dédié à la promotion immobilière, en particulier sous l’angle du développement des droits à bâtir. Ce placement collectif innove en ouvrant aux investisseurs qualifiés le marché du développement immobilier et sa forte profitabilité, jusqu’ici réservée à un nombre d’acteurs très limité. Anthony Collé, Administrateur-délégué de Realitim® SCPC, souligne : « Realitim® est la première SCPC multi-projets et multi-investisseurs. Elle marie les performances d’un produit de « capital-risque » à la solidité de la pierre en amenant au marché les nombreux logements dont la Suisse romande a drastiquement besoin.»

Un véhicule de placement collectif novateur et performant

La création et la valorisation des droits à bâtir impliquent des étapes complexes qui nécessitent des investissements à risques et une immobilisation durable des capitaux.

Aujourd’hui, seul un nombre restreint d’acteurs ont accès à ce segment peu organisé du marché immobilier. Le potentiel de construction de terrains en zone intermédiaire et des friches industrielles est d’une ampleur considérable et répond de façon optimale, une fois développé, à la pénurie de logements autour des grands axes de Suisse romande. Realitim® SCPC apporte une solution concrète à ces besoins en investissant dans des projets immobiliers d’envergure par le biais d’un véhicule de placement collectif novateur et performant. Elle permettra à un horizon de cinq à sept ans la construction de 1'500 à 2'000 logements en Suisse romande, principalement sur l’Arc lémanique.

La Société en Commandite de Placements Collectifs, créée par le législateur en 2007, offre une rentabilité supérieure de 40 à 60% par rapport aux alternatives existantes grâce à sa structure juridique particulière et sa fiscalité très avantageuse.

Organisation et processus

MK Realitim Management SA (MKRM) assure la gestion exclusive des investissements de Realitim® SCPC. Grâce à une méthode innovante, un de ses principaux objectifs est de réduire considérablement le temps nécessaire à l’obtention des permis de construire. Ceci au travers de son équipe dédiée, proposant des mesures incitatives destinées aux différents mandataires et travaillant en étroit partenariat avec les autorités et collectivités. Cette structure s’appuie également sur l’expérience, l’expertise pluridisciplinaire et l’ancrage local du Groupe MK (les agences immobilières Domicim) tout en garantissant une claire séparation des activités.

Le Conseil d’administration de MKRM est composé d’Olivier Klunge, Président, d’Anthony Collé, Administrateur-délégué, d’Yves Claude Aubert et de Thierry Lenoir, administrateurs. Le comité consultatif représente les investisseurs, alors que des experts immobiliers indépendants sont consultés lors de tout investissement et désinvestissement.

Realitim® est soumise à la surveillance de la FINMA dont elle a obtenu l’autorisation le 8 mars 2010.

source : MK Realitim Management SA

Implication des acteurs dans les projets
Implication des acteurs dans les projets

Lieux principaux d'acquisitions
Lieux principaux d'acquisitions

Performance et risques attendus
Performance et risques attendus

Principaux résultats de l’étude Wüest & Partner*

Sur la base d’une étude indépendante mandatée par Realitim ® SCPC en 2009, Wüest & Partner observe sur le marché du développement immobilier en Suisse occidentale un fort potentiel dans les années à venir, particulièrement sur l’Arc lémanique où la population va continuer à croître considérablement, et où les revenus resteront les plus élevés de Suisse romande.

Ces dix dernières années, le volume annuel moyen d’investissement de développement pour l’ensemble des cinq cantons romands considérés par Realitim ® SCPC s’est élevé à environ CHF 4 milliards. La région Genève en a attiré le quart et la région Lausanne plus de 15%. Ensemble, ces deux régions représentent plus de 40% du volume total analysé.

Quant aux réserves constructibles, 17 à 24% des zones à bâtir du pays ne sont pas encore construites, avec des réserves pour les cantons de Vaud et du Valais qui s’élèvent à plus de 13 millions de m2 en surface brute de planchers (SBP). Au niveau des friches industrielles, les cantons de Genève, Vaud et Valais offrent un excellent potentiel estimé à 83% du total romand, soit plus de 1 million de m 2 en SBP.

L’étude met également en évidence les principales tendances observables sur les marchés résidentiel et commercial. Parmi les axes qui vont conditionner le marché du développement dans les années à venir, l’étude constate que c’est tout d’abord la recherche de densité et la concentration autour des métropoles qui favoriseront les réaffectations, notamment celles de friches industrielles en milieu urbain. Il en résulte des développements d’éco-quartiers, de tours et de « clusters » industriels à la périphérie. On remarque en outre une recherche d’efficacité énergétique croissante, soutenue par un pétrole cher, des subventions « Minergie » et des besoins de rénovations. A noter également la mixité croissante des services (seniors, résidences secondaires, business).

Pour Wüest & Partner, les facteurs-clés de succès qui distinguent les acteurs du développement sont : le savoir-faire, l’indépendance, la connaissance des marchés régionaux et la fiscalité. En outre, la capacité à réduire la durée des étapes en amont, où se trouvent la plus grande partie des risques, est primordiale pour influencer les rendements. Une telle activité nécessite par conséquent un excellent réseau de spécialistes, une parfaite connaissance du marché et une proximité forte avec les administrations concernées.

Les résultats de cette étude confirment le potentiel du marché tout en identifiant les facteurs-clés de succès à considérer pour n’importe quel acteur dans le marché du développement.


*Etude disponible sur demande auprès de Realitim® SCPC

06/07/2010

Tags : Realitim

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 07:08 Le superluxe @airbnb en Suisse Romande

Mercredi 31 Octobre 2018 - 07:07 Changement à la direction générale de Wincasa


Lu 3218 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch