Rénovation de la tour Bel-Air : un nouveau visage pour le rez-de-chaussée des Terreaux



Rénovation de la tour Bel-Air : un nouveau visage pour le rez-de-chaussée des Terreaux
La rénovation complète de la tour Bel-Air assurera à l’édifice une pérennité tant au niveau architectural qu’économique. Des nouvelles surfaces verront le jour au niveau des Terreaux, avec une grande terrasse en porte-à-faux au sud du bâtiment. La cour intérieure du bâtiment sera aussi recouverte d’une verrière. Les liaisons seront améliorées, avec une passerelle entre la tour et la terrasse Jean-Monnet. Ces nouvelles réalisations nécessitent un addenda au plan partiel d’affectation actuellement en vigueur. Mise à l’enquête du 17 juin au 16 juillet.

Réalisé au début des années 30 par l’architecte Alphonse Laverrière, l’ensemble Bel-Air Métropole s’impose comme un repère à l’échelle du paysage lausannois. L’édifice abrite depuis sa création la salle Métropole, lieu mythique, classé monument historique en 1992. Avec sa tour de 15 étages, il est le premier «gratte-ciel» de Suisse, mesurant depuis la route de Genève 68 mètres de haut. L’ensemble figure en note *1* au recensement architectural.

Bien que situé au coeur de la ville et à deux pas de la station du Flon du m2, le bâtiment n’a jamais fait l’objet d’importantes rénovations. Certains espaces sont vétustes, ils méritent une réelle mise en valeur dans un environnement urbain en plein essor. Ainsi, outre une rénovation en profondeur dont les travaux ont déjà démarré, le propriétaire du bâtiment souhaite réaffecter certaines surfaces et réorganiser les accès au bâtiment.

Le projet prévoit une restructuration du rez-de-chaussée au niveau de la rue des Terreaux, un espace souvent méconnu des Lausannois mais qui permettra la réalisation de belles surfaces commerciales. La cour intérieure sera recouverte d’une verrière afin d’augmenter les surfaces et d’améliorer l’accueil. Une liaison sera en outre créée entre la tour et la terrasse Jean-Monnet, au-dessus de l’escalier de Bel-Air, permettant de créer des nouveaux volumes du côté est du bâtiment. La liaison avait d’ailleurs déjà été imaginée par Laverrière. On trouvera aussi un nouveau volume en porte-à-faux, côté rue de Genève, aux deux étages en dessous de la rue des Terreaux. Une liaison mécanique publique reliera la rue de Genève et la place Bel-Air lors des heures d’ouverture des commerces.

Ces travaux permettront d’inscrire la tour Bel-Air dans un environnement urbain dynamique et assureront à l’édifice une pérennité d’un point de vue architectural, urbanistique et économique. Pour permettre la réalisation des nouvelles liaisons et la couverture de la cour, la Municipalité de Lausanne met à l’enquête publique, du 17 juin au 16 juillet 2009, un addenda au plan partiel d’affectation. Durant cette période, le dossier est déposé à la Direction des travaux, rue du Port-Franc 18, 2ème étage.

source : Ville de Lausanne

23/06/2009


Lu 2633 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch