Retour au niveau d’avant crise de 2006 en Europe



Nouveau record des levées de capitaux immobiliers au 1er semestre 2014 dans le monde.

Le département Research de DTZ estime que les investissements dans l’immobilier d’entreprise en Europe se monteront à 175 milliards d’euros en 2014 et à 210 milliards d’euros en 2015. Par ailleurs, le groupe publie son étude semestrielle “Great Wall of Money” qui montre que les levées de fonds destinées à l’investissement en immobilier d’entreprise ont atteint, au niveau mondial, un nouveau niveau record avec 408 milliards de dollars au 1er semestre 2014, soit une hausse de 15% sur 6 mois.

Regard sur l’Europe

Europe 2014 : 175 milliards d’euros devraient être investis en immobilier d’entreprise en Europe en 2014, un volume en hausse de 22% par rapport à 2013. Cette projection tient compte de la forte activité du marché au 1er semestre de l’année et de la réalisation de cessions de portefeuilles d’actifs paneuropéens.

Europe 2015 : croissance de 20% du volume d’investissement et 210 milliards d’euros d’acquisitions d’actifs en 2015, un niveau supérieur à celui enregistré en 2006. L’étude DTZ “Great Wall of Money” a mis en évidence une forte augmentation (+11%) des levées de fonds qui ont représenté au cours des 6 derniers mois 111 milliards d’euros.

Les progressions d’investissement au 1er semestre 2014 ont été les plus fortes au Benelux, en France, en Europe du Sud et au Royaume-Uni. Les investisseurs domestiques ont intensifié leur activité à l’acquisition et repris quelques parts de marché aux investisseurs internationaux.

D’après Nigel Almond, Directeur de Capital Markets Research chez DTZ, “les investisseurs sont très actifs, ce qui traduit certainement leur anticipation de la remontée des taux d’intérêt pour l’année prochaine. Cette progression du volume d’investissement ne signifie toutefois pas une hausse des valeurs vénales en Europe, exception faite du Royaume-Uni".

L’étude “Great Wall of Money” a pointé une hausse de 11% des levées de fonds en Europe avec un volume total de 111 milliards d’euros de nouveaux capitaux. L’immobilier d’entreprise offre aujourd’hui aux investisseurs des valeurs plus attractives que les autres classes d’actifs.

Magali Marton, Directrice des Etudes EMEA de DTZ, commente: “Quand bien même la remontée des taux d’intérêt viendrait diminuer l’attractivité du marché immobilier européen, nous anticipons un délai dans la réponse des investisseurs sur ce “repricing”. Dans un marché européen de l’investissement dominé par les fonds d’investissement et leurs rémunérations spécifiques, il est plus probable de les voir investir leurs capitaux plutôt que de les restituer à leurs investisseurs, et ce en dépit d’une hausse des valeurs vénales anticipée à court terme.”


Regard au niveau mondial

Au premier semestre 2014, 408 milliards de dollars de nouveaux capitaux ont été levés à travers le globe, un chiffre en hausse de 15% en 6 mois et le plus élevé que DTZ ait relevé depuis 2009. La progression la plus forte (+21% en 6 mois) est à mettre au crédit de l’Asie Pacifique avec 117 milliards de dollars de capitaux levés. Les Etats-Unis enregistrent aujourd’hui le volume de capitaux le plus important avec 149 milliards de dollars, soit une hausse de 16%. En Europe, les capitaux représentent quelque 142 milliards de dollars (+11%).
Les fonds immobiliers listés ont enregistré une croissance de 36% de leurs levées de fonds à travers le monde, essentiellement en Europe et en Asie Pacifique.
La croissance inattendue de la levée de capitaux immobiliers dans le monde confirme que les investisseurs rejoignent les analyses de DTZ quant à une fenêtre de tir d’une durée limitée pour les opportunités d’investissement.

La croissance de la levée de capitaux a eu lieu sur l’ensemble des marchés, avec la plus forte progression (+21%) en Asie Pacifique, soit 117 milliards de dollars. En hausse de 16%, les Amériques ont attiré le volume de nouveaux capitaux le plus important (149 milliards de dollars), en dépassant les volumes enregistrés en Europe (142 milliards de dollars, soit une hausse de 11%). Il s’agit d’une augmentation essentiellement liée aux nouveaux fonds propres collectés, alors que le ratio d’endettement reste inchangé à 55% en moyenne à travers le monde.

Fonds immobiliers en forte croissance

Au cours des 6 derniers mois, les fonds cotés ont enregistré la croissance la plus forte (+36% et 26 milliards de dollars) de leurs levées de capitaux. L’essentiel de cette augmentation a été relevée dans la zone EMEA (+52%) ou en Asie Pacifique (+38%).

La part des fonds destinés à être investis dans un seul pays a continué de progresser pour atteindre 62% (contre 55% un an plus tôt). Le top 5 des pays les plus plébiscités par les investisseurs reste inchangé. Les Etats-Unis conservent leur 1ère place (40% des fonds, en légère baisse par rapport aux 42% relevés précédemment). Ils sont suivis par le Royaume-Uni, la Chine et le Japon, avec des parts de marché entre 8 et 9%. L’Allemagne pointe à la 5ème place avec un poids de 5%.

Taux d’intérêt : le temps est compté

L’étude “Great Wall of Money” indique que 46% des capitaux levés ont un profil opportuniste, avec une concentration plus forte en Europe et en Asie Pacifique. Leur croissance fait écho à l’anticipation de l’arrivée d’actifs dépréciés sur le marché européen alors que les banques continuent de nettoyer leurs portefeuilles de prêts immobiliers et de vendre des actifs. Ces fonds opportunistes se positionnent également en Chine où la contraction du volume de crédits pourrait forcer les promoteurs à vendre leurs actifs.

Hans Vrensen, Directeur Monde des Etudes de DTZ, conclut: “La remontée des taux d’intérêt va diminuer l’attractivité du marché immobilier dans de nombreux pays. Les investisseurs doivent donc agir avant que cela n’arrive. Chez DTZ, nous interprétons cette croissance record de la levée de capitaux comme une confirmation de nos analyses : le temps est compté sur le marché de l’investissement…”

16/10/2014

Tags : DTZ

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Février 2018 - 18:47 Une stabilisation fragile

Vendredi 19 Janvier 2018 - 14:50 L’immobilier de bureau en Suisse - 2018


Lu 604 fois

Immo-swissnews.ch