SF Urban Properties : Un exercice 2020 réjouissant malgré les défis dus à la pandémie


     


SF Urban Properties : Un exercice 2020 réjouissant malgré les défis dus à la pandémie
– Bénéfice net hors réévaluation CHF 23.9 millions (+92.8%)
– Bénéfice net avec réévaluation CHF 23.0 millions (+23.8%)
– Baisse de la valeur du portefeuille de -1.5% à CHF 638.3 millions suite à la vente
d’un bien immobilier
– Faible taux de vacance de 2.62% (date de référence : 31 décembre 2020)
– Distribution en espèces inchangée de CHF 3.60 par action ordinaire cotée


Malgré les défis dus à la pandémie, SF Urban Properties SA peut se prévaloir d’un exercice 2020 réjouissant. La vente d’un bien immobilier et le taux de vacance invariablement bas ont conduit à un bénéfice nettement supérieur à celui de l’année précédente. Les revenus locatifs n’ont que légèrement baissé. Le conseil d’administration demande une distribution en espèces inchangée de CHF 3.60, principalement sous la forme d’une distribution de réserves d’apport en capital par action ordinaire cotée d’une valeur nominale de CHF 9.00. Il en résulte un rendement de distribution basé sur le cours de l’action au 31 décembre 2020 d’environ 3.7%.

Résultat annuel 2020

SF Urban Properties SA (SIX Swiss Exchange : SFPN) a clôturé l’exercice 2020 avec une forte hausse du bénéfice d’exploitation. Le bénéfice net hors effets de réévaluation / impôts latents a augmenté de CHF 11.5 millions (+92.8%) par rapport à l’année précédente et est passé à CHF 23.9 millions. Cette augmentation est principalement due à une transaction de vente réalisée.

Avec CHF 3.3 millions, les réévaluations ont eu un impact légèrement positif sur le résultat (année précédente CHF 9.4 mio). Le résultat d’exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) est passé de CHF 27.0 millions à CHF 32.0 millions, et le bénéfice net avec réévaluations de CHF 18.5 millions à CHF 23.0 millions (+23.8%). Le bénéfice net par action hors effets de réévaluation a été de CHF 7.14 (année précédente CHF 3.70) et le capital propre (VNI) par action ordinaire cotée de CHF 97.69 (année précédente CHF 95.22) au 31 décembre 2020.

Influence de la COVID-19

Au deuxième trimestre de l’année sous revue, une baisse des revenus de moins de 3% était attendue en tant qu’effet direct du premier confinement. Ce pronostic a été confirmé en fin d’année. Pour l’année sous revue, les pertes de revenus sont estimées à un montant d’environ CHF 0.76 million (1er confinement) et CHF 0.11 million (2e confinement). Cela correspond à environ 2.7% et respectivement 0.4% des revenus locatifs annuels nets. Par ailleurs, indépendamment de réductions de loyer attendues ou accordées, le ducroire ordinaire a été augmenté de CHF 0.5 million.

Portefeuille immobilier

La concentration stratégique sur des emplacements centraux à Zurich et à Bâle a également fait ses preuves au cours de l’exercice 2020. La part de copropriété sur les biens fonciers de la Badenerstrasse 425 – 431 à Zurich a été vendue avec succès. De plus, le projet Parco d’Oro a pu être achevé avec la vente du dernier appartement en copropriété. De nouveaux baux importants ont été signés pour les biens situés Klausstrasse 4 et Limmatstrasse 65 à Zurich, ainsi que Badischer Bahnhof, Steinenvorstadt 67 et Schwarzwaldallee à Bâle. Dans l’ensemble, la valeur du porte- feuille a légèrement diminué, passant de CHF 647.8 millions à CHF 638.3 millions au total au 31 décembre 2020 (-1.5%). Le taux de vacance au 31 décembre 2020 est resté à un faible niveau de 2.62% (année précédente 1.66%).

Projets de développement

La commercialisation du projet de construction résidentielle «Sandreutergarten» au Sand- reuterweg 39 à Riehen a été couronnée de succès. Toutes les unités ont été réservées en quelques semaines et neuf unités sur dix ont pu faire l’objet d’actes notariés en décembre. Les travaux de construction ont commencé fin 2020 et l’achèvement est prévu pour l’automne 2022.

Le permis de construire juridiquement contraignant pour le projet de développement de la Klusstrasse 38 à Zurich a été accordé au début du troisième trimestre 2020. En novembre 2020, 12 des 13 unités ont été réservées et les actes de vente de deux unités ont été notariés en décembre 2020. Les travaux ont commencé durant le quatrième trimestre de l’année sous revue ; l’achèvement est prévu pour le milieu de l’année 2022.

Pour le bien foncier situé Fuederholzstrasse 8 à Herrliberg, qui a été acquis en octobre, le déve- loppement d’une construction neuve de remplacement en tant que bien promotionnel comportant six appartements est prévu. La demande du permis de construire est planifiée pour la fin du premier trimestre 2021.

En ce qui concerne la Elsässerstrasse 1+3 à Bâle, qui a été reclassée en bien immobilier en développement en 2019, la société est convaincue que les oppositions reçues seront résolues au premier semestre 2021, après dépôt de la demande de permis de construire au quatrième trimestre de l’année 2019.

Financement solide

Avec un taux de capital propre de 46.4% (année précédente 46.5%), la société bénéficie d’un financement solide. Le taux d’intérêt moyen, y compris swaps du capital étranger soumis à intérêts, a été de 1.62% durant l’année sous revue (année précédente 1.52%). La durée de validité moyenne du taux d’intérêt a légèrement diminuée, soit 8.02 ans contre 9.20 ans l’année précédente.

Perspectives 2021

Sur le marché des transactions, SF Urban Properties SA constate toujours une demande excéden-taire importante malgré la pandémie. En raison du niveau durablement bas des taux d’intérêt, la société s’attend à ce que le marché des transactions reste compétitif en 2021.

Afin d’élargir encore le portefeuille, les activités d’acquisition continuent de se concentrer sur les zones économiques de Zurich et de Bâle. L’accent est principalement mis sur des regroupements possibles de biens immobiliers à potentiels d’expansion.

Pour l’année 2021, SF Urban Properties SA s’attend à ce que le marché des bureaux et des surfaces commerciales reste sensible, avant tout dans la région de Bâle. Grâce aux emplacements centraux et attrayants ainsi qu’à la commercialisation active des surfaces, la société table néanmoins sur de bons résultats locatifs également en 2021.

Les rénovations et les changements d’affectation de biens immobiliers sélectionnés dans le cadre des stratégies immobilières actualisées continueront de progresser également en 2021.

Demandes de distributions à l’attention de l’assemblée générale du 30 mars 2021

Le conseil d’administration demande une distribution à titre de dividende de CHF 0.45 ainsi qu’une distribution provenant de la réserve d’apport en capital de CHF 3.15 par action nominative d’une valeur nominale de CHF 9.00, et de CHF 0.09 et CHF 0.63 par action nominative (action avec droit de vote) d’une valeur nominale de CHF 1.80. Il en résulte, pour les actions nominatives cotées à la SIX Swiss Exchange d’une valeur nominale de CHF 9.00, un rendement sur distribution de 3.7% sur la base du cours de l’action au 31 décembre 2020.

08/03/2021


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Octobre 2021 - 21:02 VISIONAPARTMENTS acquiert Ibis Styles

Jeudi 28 Octobre 2021 - 13:27 Marché immobilier suisse 2021 | 3


Lu 242 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter