Toute l'information immobilière en Suisse


Suisse : Loyers proposés: nouveau niveau record



Les loyers proposés observés par homegate.ch ont renchéri de 0,2 % en septembre 2007. La tendance à la hausse s’est donc maintenue.

Selon l’indice homegate.ch du marché des loyers, les loyers proposés ont augmenté en Suisse de 0,2 % en septembre 2007. Depuis le début des analyses, l’indice «Suisse» atteint un nouveau niveau record de 108,5 points. La comparaison sur douze mois montre une hausse de 2,3 %.

Ces résultats ont été mis en évidence par l’indice homegate.ch du marché des loyers qui est établi par le portail immobilier homegate.ch en collaboration avec la Banque cantonale de Zurich (BCZ). Cet indice mesure les variations mensuelles des loyers apurés des facteurs de qualité pour les appartements mis ou remis en location.

Recul dans l’Arc lémanique

Contrairement à ce que l’on observe dans l’ensemble de la Suisse, les loyers proposés dans l’Arc lémanique ont considérablement baissé: le recul est en effet de 1,4 %, ce qui amène l’indice à 112,8 points. Il reste toutefois en tête par rapport à ceux des régions de Zurich, Berne et Bâle. Par ailleurs, en un an, la hausse a été de 3,5 %, et donc largement supérieure à la moyenne suisse.



Augmentation supérieure à la moyenne pour les petits appartements

Durant le mois sous revue, les loyers proposés pour les nouveaux appartements ont été en moyenne de 0,2 % supérieurs à ceux demandés le mois précédent (indice à 109 points). Pour les anciens logements, la hausse a été de 0,1 % (indice à 108,6 points). La comparaison sur douze mois montre que le renchérissement des loyers pour les nouveaux logements s’élève à 3 % et qu’il est donc nettement plus marqué que pour les anciens logements où il n’est que de 1,9 %.



Atteignant 0,5 % (indice à 108,6 points) durant le mois sous revue, la hausse des prix pour les petits logements a été supérieure à la moyenne. Pour les grands appartements par contre, on ne note aucune augmentation (indice à 109,4 points). Par rapport au mois de septembre de l’année dernière, pour les petits comme pour les grands appartements, les loyers ont grimpé de 2,3 %.


Valeurs trimestrielles


En ce qui concerne les chiffres trimestriels relatifs à l’Arc lémanique et au Tessin, on n’enregistre aucune détente sur le front des loyers durant le 3è trimestre 2007. Par rapport au trimestre précédent, l’augmentation qui a été de 1,1 % dans l’Arc lémanique et de 1,3 % au Tessin (indices respectivement à 113,9 et 110,3 points) est supérieure à la moyenne suisse. La Suisse orientale se caractérise par une hausse moyenne de 0,7 % des loyers proposés (indice à 103,9 points). Par contre, avec 0,1 % (indice à 109,5 points), la hausse est légèrement supérieure en Suisse centrale. Par rapport au 3è trimestre 2006, c’est la région de l’Arc lémanique qui a enregistré la hausse la plus marquée: 4,6 %. Le Tessin vient ensuite, en suivant d’assez loin, avec 1,5 %, puis vient la Suisse orientale avec 1,2% et enfin la Suisse centrale avec 0,8 %.



Commentaire

Les taux de vacance 2007 récemment publiés par l’Office fédéral de la statistique (OFS) confirment que la demande en matière de logement reste soutenue en Suisse. Malgré une forte activité dans le domaine de la construction ces dernières années, le nombre de logements vacants dans l’ensemble du pays n’a pratiquement pas augmenté. Le 1er juin 2007, 1,07 % du parc locatif de la Suisse était inoccupé, soit seulement 700 appartements de plus que l’an dernier. Après la forte augmentation du nombre des logements vacants l’année précédente, le marché s’est stabilisé à ce niveau. Cette remarque vaut également pour les cantons de Zurich et de Bâle-Ville. Les taux de vacance qui étaient respectivement de 0,81 et de 1,37 % sont restés pratiquement aux niveaux qu’ils atteignaient l’année précédente et qui étaient de 0,80 pour Zurich et de 1,36 % pour Bâle-Ville. On n’a observé aucune détente des loyers proposés dans les cantons de Berne (1,1 %), du Tessin (0,89 %) et de Bâle-Campagne (0,55 %) où les taux de vacance ont cependant légèrement diminué. En Suisse, rechercher un logement devrait être particulièrement ardu dans les cantons de Genève (où le taux de vacance est de 0,16 %), de Zoug (0,4 %), de Schwyz (0,58 %) et de Bâle-Campagne (0,59 %).

En raison du niveau élevé de la nouvelle production de logements, de nombreux locataires espéraient une détente sur le marché locatif. Comme le montrent les taux de vacance, l’augmentation de la production est certes notable mais fait pendant à une demande qui est également très forte. Cette situation résulte, d’une part, de l’augmentation de la population résidente en Suisse par suite du solde migratoire positif et, de l’autre, de la conjoncture extrêmement favorable qui fait que les revenus réels à disposition augmentent, que les taux de chômage baissent et que les consommateurs sont optimistes.

On peut tout d’abord partir de l’hypothèse que l’extension de l’offre restera forte. Comme l’indiquent les chiffres de l’OFS, au total 10 200 nouveaux logements ont été construits durant le second trimestre 2007. A la fin du mois de juin 2007, environ 62 200 logements étaient en construction et, entre avril et juin, des autorisations de construire ont été délivrées pour 12 400 logements.

Malgré les turbulences qui ont secoué les marchés financiers, l’économie suisse se développe de manière réjouissante. L’optimisme des consommateurs et les bonnes perspectives qui règnent sur le marché du travail devraient influer de manière positive sur les revenus. On peut donc tabler sur une demande forte et durable en matière de logement dans l’ensemble de la Suisse. Il faut par conséquent s’attendre à une légère tendance à la hausse des loyers.


Résultats apurés des facteurs de qualité

L’évolution du marché des loyers en Suisse est apurée des différences de qualité, de situation et de taille des appartements. L’avantage de cette méthode dite hédoniste réside dans le fait que l’indice reflète l’évolution réelle des loyers pour appartements mis ou remis en location sur homegate.ch. L’indice homegate.ch du marché des loyers est le seul en Suisse à être apuré des facteurs de qualité.

Pour de plus amples informations et les graphiques les plus récents, veuillez consulter le site:

www.homegate.ch/indice_des_loyers

source : homegate

18/10/2007

Lu 1943 fois

Maria Immo-swissnews.net