Toute l'information immobilière en Suisse


Swiss Prime Site : Forte croissance du bénéfice



Au premier semestre 2013, Swiss Prime Site AG a réalisé un bénéfice de CHF 222.3 millions, en hausse 25.0%, et augmenté son EBIT de 15.0% à CHF 331.7 millions. Les comptes intermédiaires au 30 juin 2013 comprennent les chiffres de Wincasa AG, reprise à l’automne 2012. Par rapport à la même période de l’année dernière, le bénéfice par action a progressé de 12.8% à CHF 3.69 (CHF 3.27). Le management confirme les perspectives positives pour l’exercice 2013.

Swiss Prime Site a, au premier semestre 2013, enregistré un EBIT et un bénéfice en hausse, respectivement de 15.0% à CHF 331.7 millions et de 25.0% à CHF 222.3 millions. L’année dernière, l’EBIT avait atteint CHF 288.5 millions et le bénéfice CHF 177.8 millions, selon les chiffres adaptés sur la base d’IAS 19 révisée «Employee benefits». Les références de la période correspondante de l’année précédente reposent toutes sur les chiffres adaptés.


L’EBIT de CHF 331.7 millions comprenait des réévaluations de CHF 169.8 millions (sans immeubles d’exploitation), un montant dépassant de 30.2% celui de l’année dernière (CHF 130.4 millions). À hauteur de CHF 22.5 millions, elles étaient dues à l’application, pour la première fois, de la norme IFRS 13 «Fair value measurement» avec le nouveau concept de «highest and best use». Le résultat global s’est élevé à CHF 234.5 millions, en hausse de 28.9% (CHF 181.9 millions). Hors effets des réévaluations*, l’EBIT a atteint CHF 162.0 millions (+2.4%) et le bénéfice CHF 110.4 millions (+21.2%). Les produits d’exploitation ont augmenté de 14.0%, passant de CHF 281.4 millions à CHF 320.8 millions. Le taux d’intérêt pondéré moyen de tous les engagements financiers s’est établi à 2.4% (2.6%), avec une durée résiduelle de 4.2 ans (4.5 à fin 2012).


«Ces résultats confirment que notre stratégie de croissance renforce notre capacité bénéficiaire et profite aux actionnaires», a déclaré Markus Graf, CEO de Swiss Prime Site.



Segment Immeubles

Dans la période sous revue, les revenus locatifs nets ont atteint CHF 199.3 millions, en baisse de 2.4%. Ce recul s’explique principalement par la disparition de revenus locatifs suite à des ventes ainsi qu’à des rénovations et transformations, mais aussi par l’augmentation des vacances et pertes de rendement. Le taux de perte de loyers a évolué dans la fourchette prévue, de 5.4% à 6.2%.

* réévaluations et impôts différés sur immeubles

12/11/2013


Lu 233 fois

Immo-swissnews.ch