UBS Swiss Real Estate Bubble Index: 1er trimestre 2014



L'UBS Swiss Real Estate Bubble Index n'a quasiment pas évolué et se situe au 1er trimestre 2014 à 1,22, dans la zone de risque. Par rapport
au trimestre précédent, il n'a enregistré qu'une baisse minime de 0,01 point. La stagnation de l'indice des bulles immobilières est due à la légère
baisse globale du prix des logements en propriété. Les prix des maisons individuelles, avec une baisse de 4% en valeur annualisée, ont notamment enregistré leur plus fort recul trimestriel depuis 17 ans si l'on considère le boom ininterrompu de l'immobilier depuis 1998.

Le potentiel de correction du marché de l'immobilier résidentiel et les risques pour l'économie suisse restent néanmoins élevés pour le moment. Si la croissance des volumes hypothécaires a quelque peu ralenti, l'endettement continue à croître trop rapidement du fait de la stagnation des revenus des ménages au 1er trimestre 2014. Le nombre record de demandes de crédit pour des immeubles non destinés à l'usage propre incite également toujours à la prudence. Sur la carte régionale des risques, Bâle-Ville a rejoint les régions à risque et la région de Gros-de-Vaud est
désormais placée sous monitoring.

08/05/2014


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Février 2018 - 18:47 Une stabilisation fragile

Vendredi 19 Janvier 2018 - 14:50 L’immobilier de bureau en Suisse - 2018


Lu 608 fois

Immo-swissnews.ch