Un délégué mobilité douce pour l’Ouest lausannois



Les communes de l’Ouest lausannois se sont dotées d’un poste de délégué à la mobilité douce à 50%, rattaché au Bureau du Schéma directeur de l’Ouest lausannois (SDOL).
Passionné de vélo et très actif dans la promotion des moyens de déplacement durables, Jean-Christophe Boillat occupe ce nouveau poste depuis le 1er janvier 2012. Il contribuera à
la mise en oeuvre de stratégies essentielles définies dans le cadre du SDOL.

La mobilité douce dans l’Ouest lausannois a désormais son délégué en la personne de Jean-Christophe Boillat. Des tâches essentielles attendent ce passionné de vélo et ingénieur EPFL en génie civil de 39 ans dans le contexte du développement important que connaît l’Ouest lausannois. La diminution des nuisances et l’augmentation de la qualité de vie visées par le
Schéma directeur de l’Ouest lausannois (SDOL) misent largement sur l’attrait et le succès de la mobilité douce. L’enjeu est important pour l’agglomération Lausanne-Morges, raison pour laquelle le Canton de Vaud participe financièrement à la création du nouveau poste. Le thème est également central pour la Confédération appelée à évaluer les projets d’agglomération et à cofinancer des infrastructures de mobilité jugées bien coordonnées avec les développements urbains.

La marche à pied et le vélo bénéficient d’une topographie favorable dans l’Ouest lausannois. Ces modes de déplacement tirent progressivement parti des importants efforts actuels de
développement des transports publics. Mais la mise en valeur de la mobilité douce, sa promotion et la coordination de l’aménagement de trottoirs agréables, de pistes cyclables, de ponts et passages pour franchir routes et voies, de parcours paysagers et des autres éléments des réseaux piétons et cyclistes étudiés dans le cadre du SDOL nécessitent un important travail faisant intervenir de nombreux acteurs.

Le nouveau délégué aura à mettre en oeuvre la stratégie pour la mobilité douce définie dans le cadre du SDOL. Depuis le 1er janvier, il assume la fonction de «délégué vélo» et fonctionne comme intermédiaire entre les associations et les services techniques communaux. Il mettra à cet effet en place des procédures et des structures de collaboration. Le délégué appuiera aussi les communes du SDOL dans la mise en oeuvre des planifications. Il accompagnera le développement des projets de mobilité douce au niveau opérationnel. Jean-Christophe Boillat représentera le SDOL auprès de diverses instances ainsi que les intérêts des communes de l’Ouest lausannois quant à la mobilité douce dans le cadre du Projet d’agglomération Lausanne-Morges.

Jean-Christophe Boillat ne manque pas d’expérience et d’atouts pour mener sa tâche à bien.

Ancien délégué vélo de la Ville de Lausanne, il a participé à l’établissement de la stratégie de développement de la mobilité douce pour le Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM). Il a fonctionné comme chef de projet pour la planification et la réalisation d’aménagements cyclables. Il est à l’origine de la carte vélo de Lausanne et de campagnes de promotion. Il vient par ailleurs de compléter le chapitre mobilité douce de la nouvelle version du PALM qui sera transmise à la Confédération en 2012. Et les défis ne font pas peur à ce féru d’alpinisme qui a gravi la plupart des 4000m de Suisse avant de se tourner vers des sommets plus hauts des Andes ou du Népal et qui a forgé son endurance en atteignant le Népal à vélo ou en parcourant plus de 10'000 km en Amérique du Sud à la force du jarret non sans se frotter à quelques sommets au passage.

18/01/2012

Tags : PALM, SDOL

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 07:08 Le superluxe @airbnb en Suisse Romande

Mercredi 31 Octobre 2018 - 07:07 Changement à la direction générale de Wincasa


Lu 370 fois

Immo-swissnews.ch