Vingt nouveaux logements d'utilité publique à la place de l'ex-«Maison Blardone»



Vingt nouveaux logements d'utilité publique à la place de l'ex-«Maison Blardone»
Le conseiller d'Etat genevois Mark Muller inaugure ce soir, en compagnie de leurs habitants, les 20 nouveaux logements d'utilité publique (LUP) de l'immeuble 11, boulevard St-Georges (ex-«Maison Blardone»). Moins de deux ans après l'évacuation de l'ancien squat, le bâtiment a été entièrement réaffecté. Avec les 140 appartements du «Square Tambourine» inaugurés le 9 septembre dernier, ceux-ci constituent les premiers LUP construits à Genève, dans les conditions fixées par la Loi
pour la construction de logements d'utilité publique adoptée sans opposition en mai 2007 par le Grand Conseil genevois. Tous ces appartements ont déjà été attribués à des familles et personnes à revenus moyens et modestes. Les locataires des 20 nouveaux logements construits en lieu et place de l'ancienne marbrerie, maison-atelier de feu Monsieur Georges Blardonne, sont entrés dans
leurs nouveaux appartements durant l'été, signant ainsi la fin heureuse de cette affaire à multiples
rebondissements. En 1993 déjà, un projet de rénovation avait été déposémais l'autorisation de construire avait été refusée à la suite à d'une opposition de la Ville de Genève. En 2005, les autorités genevoises ont délivré le précieux document, mais le chantier n'a pu commencer qu'à la fin de l'année 2006, après l'évacuation des personnes qui occupaient illégalement le bâtiment.

Ajoutés aux 140 logements inaugurés le 9 septembre dernier au «Square Tambourine», les 20 appartements du «Boulevard St-Georges 11», désormais en mains de la Fondation HBM
Jean Dutoit, représentent les premiers logements d'utilité publique (LUP) construits à Genève, dans les conditions fixées par la Loi pour la construction de logements d'utilité publique.

LOGEMENTS D'UTILITÉ PUBLIQUE (LUP)

Les LUP constituent un des piliers de la Nouvelle politique du logement voulue par le Conseil
d'Etat et soutenue par la plupart des partenaires concernés à Genève. Suivant l'accord historique du 1er décembre 2006, la Loi sur les LUP votée sans opposition par le Grand Conseil le 24 mai 2007 est entrée en vigueur le 31 juillet 2007. Elle vise à créer un parc de logements pérennes à hauteur de 15% du parc locatif du canton. La loi ouvre un crédit de 300 millions de francs sur dix ans pour financer ce programme sans précédent.

Ces immeubles sont placés en mains des fondations de droit public, des communes ou d'institutions sans but lucratif. Les LUP constituent ainsi une évolution importante par rapport aux logements subventionnés, propriété d'investisseurs privés et contrôlés uniquement pendant la durée limitée de l'aide publique (20 ans pour un HLM et 25 pour un HM).

La Loi prévoit que les locataires des LUP répondent aux critères usuels de taux d'effort et d'occupation en matière de logements subventionnés. Toutefois, lors d'acquisitions d'immeubles par l'Etat, soumis désormais au régime LUP, la loi protège la situation des locataires en place, puisque ces taux d'effort et d'occupation ne sont appliqués que lors d'un changement de bail, ainsi qu'aux anciens locataires qui en feraient la demande. Autre exemple de LUP existants: les 37 immeubles de la FVABCGe rachetés en juin 2008 par l'Etat et intégrés au parc des LUP.

FICHE TECHNIQUE

L'immeuble «Boulevard Saint-Georges 11», c'est: 20 logements dont:
• 15 logements à 2700-3500 francs/pièce/an (env. 75%)
(personnes à revenus très modestes à modestes)
• 5 logements à 5300-6300 francs/pièces/an (env. 25%) (personnes à revenus moyens)
• 260 m² de surface commerciale loués à un bureau d'architectes
• 12 appartements de 3 pièces (env. 60%) dont 10/personnes à revenus très modestes à modestes
• 8 appartements de 5 pièces (env. 40%) dont 5/personnes à revenus très modestes à modestes

Historique
1993: projet initial
2005: autorisation de construire
Novembre 2006: évacuation du squat
Décembre 2006: début des travaux
Avril 2008: autorisation d'habiter
Juin-août 2008: entrée des locataires de l'immeuble
Sept. 2008: vente de l'immeuble à la Fondation HBM Jean Dutoit par l'Etat et Monsieur Luc Prokesch

source : Etat de Genève

27/09/2008


Lu 2192 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch