Zürich Berlin, Milan et Madrid deviennent de nouveaux sites pour les data center européens


     


Dans son dernier rapport, la société de conseil internationale Cushman & Wakefield a identifié les sites émergents les plus populaires pour les centres de données (data center) en Europe - ce groupe de villes comprend Berlin, Reykjavik, Oslo, Varsovie, Zurich, Milan, Vienne, Madrid et Prague.

Le marché européen des centres de données a longtemps été dominé par les marchés dits FLAP-D, qui comprennent Francfort, Londres, Amsterdam, Paris et Dublin, c'est-à-dire des villes dotées de secteurs commerciaux et financiers étendus. Les marchés FLAP-D sont toujours essentiels à l'écosystème des centres de données en tant que points d'entrée - ils construisent des installations d'une capacité de plus de 500 MW - mais leur intérêt est actuellement affecté par des contraintes physiques, y compris un manque d'énergie pour alimenter les centres de données. , l'offre limitée et la nécessité de fonctionner. plus proche des utilisateurs régionaux.

En raison de ces contraintes et en réponse à la demande des opérateurs de la part des clients de la région, de nouveaux emplacements sont apparus sur le marché des centres de données. La pandémie COVID-19 n'a fait qu'accélérer cette tendance alors que des millions de personnes continuent de travailler à domicile, ce qui se traduit par une demande et des opportunités accrues sur les marchés secondaires.

Stephen Kirby, associé, Data Center Advisory Group, Cushman & Wakefield, a déclaré: «La hausse des prix des terrains, la disponibilité d'énergie limitée, un arrêt temporaire de la construction de centres de données sur certains marchés FLAP-D et la demande de connexions fibre à haut débit ont poussé les fournisseurs vers des emplacements plus proches de leurs clients. Cette décision a dopé l'activité dans les centres de données émergents. De nombreux fonds de pension, fonds d'investissement souverains, fonds d'infrastructure et sociétés de capital-investissement voient un potentiel d'investissement dans les centres de données et cherchent à pénétrer le marché européen. "

Kevin Imboden, directeur de la recherche, Data Center Advisory Group, Cushman & Wakefield, a déclaré: «L'énorme demande énergétique des centres de données stimule considérablement la croissance des investissements dans les marchés qui peuvent exploiter des sources d'énergie verte fiables et à faible coût telles que l'hydroélectricité. Par conséquent, il existe un intérêt croissant pour des marchés tels que les pays nordiques, qui ont également l'avantage d'être à proximité de pôles d'affaires fonctionnant efficacement. "

Les villes répertoriées dans le rapport Marchés secondaires européens: L'histoire de la croissance pour la nouvelle décennie sont à l'avant-garde des marchés émergents - chacune avec son propre écosystème local de fournisseurs de cloud, de développeurs, d'investisseurs et de locataires. Parmi les villes analysées, Reykjavik (212 MW), Berlin (199 MW), Varsovie (128 MW), Oslo (125 MW) et Zurich (117 MW) pourraient devenir les plus grands marchés de centres de données secondaires dans les cinq à dix prochaines années. La plus forte augmentation de capacité par rapport au niveau actuel sera enregistrée à Berlin (+ 342%), suivie de Reykjavik (+ 308%), Oslo (150%), Varsovie (+ 100%), Zurich (+ 89%) et Milan (+ 56%).

27/08/2020

Tags : Data Center

Lu 100 fois

Immo-swissnews.ch






" "