Connectez-vous S'inscrire
Toute l'information immobilière en Suisse


        

Implenia : résultat semestriel nettement supérieur à celui de l’année précédente



Bonne marche des affaires pour les secteurs Development, Suisse et Infrastructure | Activité de prospection soulignant la forte position sur le marché | Objectif EBIT 2017 confirmé | Troisième Rapport de développement durable publié

Implenia présente un bon premier semestre 2016 avec un résultat nettement supérieur à celui de l’année précédente. Les activités en Suisse (secteurs Development et Suisse) et les activités infrastructurelles nationales et internationales (secteur Infrastructure) se sont bien développées. L’évolution des activités régionales à l’étranger (secteur International) reste encore retenue. De nombreux contrats remportés soulignent la forte position d’Implenia en Suisse et en Europe. Au premier semestre, Implenia a poursuivi ses investissements dans l’avenir dans les domaines de la construction industrielle, des technologies innovantes et l’excellence opérationnelle. Avec la troisième édition de son Rapport de développement durable, le Groupe informe sur les objectifs, mesures et progrès réalisés. Compte tenu des améliorations réalisées et du niveau élevé du carnet de commandes, le Groupe envisage l’avenir avec confiance: Implenia attend sur l’ensemble de l’exercice un résultat – tant publié que sur base comparable – se situant clairement au-dessus du niveau de celui de l’année précédente. Implenia maintient son objectif d’EBIT de 140 à 150 millions de francs pour 2017.

Abstraction faite des frais d’amortissement des actifs incorporels (PPA) rachetés dans le cadre de l’acquisition de Bilfinger Construction, l’EBIT des divisions s’est établi à 33,3 millions de francs – avec un chiffre d’affaires de 1565 millions de francs, soit une augmentation de 3,3% par rapport à l’année précédente (2015 : 1515 millions de francs). Par rapport à la même période de l’année précédente, cela correspond à une augmentation de 39,0 % ou bien 9,3 millions de francs. L’EBIT des divisions (PPA compris) a atteint 28,0 millions de francs, contre 15,4 millions de francs l’année précédente (+81,5%). Le résultat opérationnel (PPA compris) s’élève à 19,5 millions de francs (2015: 13,9 millions de francs).

Le flux de trésorerie disponible s’est amélioré de près de 50 millions de francs, de -194,8 millions de francs à -145,6 millions de francs, alors que, l’année précédente, l’acquisition de Bilfinger Construction s’était traduite par un impact de 86,0 millions de francs. Le résultat financier a reculé par rapport à celui de l’année précédente, lequel intégrait des gains de change non récurrents de 3,5 millions de francs, liés à l’acquisition de Bilfinger Construction.

Le résultat consolidé a progressé de 14,4% par rapport à la même période de l’année précédente à 9,2 millions de francs (2015 : 8,0 millions de francs). Les effets de change ont été négligeables au cours de la période en revue.

Les carnets de commandes ont eu une évolution très satisfaisante. Fin juin 2016, leur montant dépasse de 23,4% celui de l’année précédente et atteint 5203 millions de francs (2015 : 4215 millions de francs).

Excellente performance dans le secteur Development
Le secteur Development comprenant les activités de développement de projets immobiliers du Groupe a atteint, dans les six premiers mois de 2016, un EBIT de 20,9 millions de francs (+39,4%). Ce résultat semestriel nettement meilleur est dû au fait que, dans les régions de Zurich et de l’Arc Lémanique, d’importantes ventes de biens immobiliers programmées pour 2016 ont pu être réalisées dès le premier semestre. Dans l’ensemble, on attend une évolution se situant globalement au même niveau que celui de l’année précédente. Bien garni, le portefeuille de projets de développement est gage de rentabilité future.

Hausse nette du résultat dans le secteur Suisse
Le secteur Suisse réunissant les activités d’Implenia dans les domaines Modernisation, Buildings (entreprise générale/totale et bâtiment) ainsi que construction routière et infrastructurelle en Suisse allemande et romande (gravières comprises) a très bien réussi au premier semestre 2016. A chiffre d’affaires pratiquement inchangé, l’EBIT s’est accru à 8,6 millions de francs (+142,5%) par rapport à l’année précédente. Ce résultat nettement supérieur du secteur démontre que les mesures mises en œuvre ces dernières années font sentir leurs effets. Les activités de région en Suisse, traditionnellement plus faibles au premier semestre en raison de la saisonnalité, ont poursuivi la bonne marche des affaires de l’année précédente. Les conditions climatiques – temps pluvieux en mai/juin – y ont causé un certain retard qui devrait être rattrapé au deuxième semestre. Le développement des activités de modernisation a vu des progrès conformes à notre stratégie, avec l’extension de la couverture du marché vers la Suisse romande et le développement continu de nos compétences. Les fortes activités d’acquisition se reflètent dans un carnet de commandes en hausse d’environ 300 millions de francs et de meilleure qualité, s’élevant à la fin du premier semestre à 2735 millions de francs (2015 : 2417 millions de francs).

Activités infrastructure internationales et nationales (secteur Infrastructure) supérieur aux attentes
L’EBIT (hors PPA) du secteur Infrastructure se concentrant sur la construction de tunnels et les travaux spéciaux de génie civil s’établit à 7,6 millions de francs pour le premier semestre 2016, ce qui est inférieur au niveau de la même période de l’année précédente (9,4 millions de francs) mais supérieur aux attentes. Y ont contribué les bonnes performances en Suisse allemande et en Allemagne ainsi que le déroulement positif des chantiers de construction de tunnels en cours. Un des grands moments de la période sous revue a été l’inauguration du «projet du siècle», le tunnel de base du Saint-Gothard, le 1er juin 2016 après 17 ans de construction. Conjointement avec ses partenaires de consortium, Implenia avait, entre autres, réalisé trois des cinq lots de construction du plus long tunnel ferroviaire du monde (57 kilomètres). Le secteur Infrastructure est bien positionné dans le domaine de la construction de tunnels en Suisse, Autriche et Norvège et gère désormais d’importants mégaprojets infrastructurels en Allemagne (Albvorlandtunnel) et en Suède (Johannelund-Tunnel). Au total, le montant des commandes s’est accru par rapport à l’année précédente de plus de 550 millions de francs à 1539 millions de francs. Cette excellente valeur souligne les bonnes perspectives du secteur.

Développement du secteur International encore retenu
Le secteur International avec les activités de région en Allemagne, Autriche, Norvège et Suède a réalisé au premier semestre 2016 un EBIT (hors PPA) de 2,2 millions de francs. Le résultat pour la même période de l’année précédente (5,6 millions de francs) n’a pas pu être atteint. Tandis que les affaires en Suède sont conformes aux prévisions, la performance en Norvège est restée en deçà des attentes au premier semestre. Cette situation s’explique par l’augmentation des coûts liés au développement des structures face à des volumes difficilement maintenus, ainsi que par la faible marge du portefeuille de projets norvégiens repris dans le cadre de l’acquisition de Bilfinger. S’agissant de ce portefeuille, des corrections de valeur non récurrentes d’environ 6 millions de francs ont par ailleurs été comptabilisées au titre du secteur Divers/Holding. Les activités de région en Allemagne et Autriche ont connu une évolution encore retenue et restent, comme prévu, en deçà du niveau de l’année précédente. Les gravières au Mali et en Côte d’Ivoire présentent cependant une excellente marche des affaires. Fin juin 2016, le carnet de commandes dans le secteur International s’est établi à 926 millions de francs (2015 : 805 millions de francs).

Investissements dans l’avenir, publication du troisième Rapport de développement durable
Dans la dixième année de son existence, Implenia a continué d’investir dans l’avenir – dans son savoir-faire en construction industrielle, dans les technologies innovantes et dans l’excellence opérationnelle. C’est dans ce contexte qu’il faut voir la coopération stratégique avec l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) engagée au cours de la période sous revue. Elle vise à promouvoir conjointement, au cours des prochaines années, un poste de professeur assistant dans le domaine de la construction innovante et industrielle et à intensifier le transfert du savoir-faire entre la recherche et l’économie.

En publiant aujourd’hui la troisième édition de son Rapport de développement durable, Implenia respecte les Lignes directrices les plus récentes de la Global Reporting Initiative (GRI), tout en tenant compte du point de vue des parties prenantes externes. Implenia y présente à nouveau ses objectifs ainsi que les mesures prises et les progrès réalisés dans cinq domaines principaux. Ce rapport, qui couvre la période 2014/2015, est exclusivement disponible en ligne (disponible en allemand; les versions anglaise et française suivront d'ici mi-Septembre 2016).

Management
Petter Vistnes, membre du Group Executive Board, est malheureusement en arrêt maladie. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et espérons vivement son retour rapide. La direction de l’unité est actuellement assurée à titre intérimaire. Nous travaillons intensément au renforcement de la structure de management en Norvège et en Suède et sommes convaincus de pouvoir annoncer des informations détaillées à ce sujet dans un délai d’un mois.

Perspectives: Implenia tient le cap
Implenia table sur la poursuite de la bonne marche des affaires au deuxième semestre. Pour l’exercice 2016, elle attend un résultat – publié et sur base comparable – nettement supérieur à celui de l’année précédente. Les carnets de commandes bien remplis incitent à la confiance. Sur cette base et au vu des améliorations réalisées, Implenia confirmel’objectif d’EBIT 2017 de 140 à 150 millions de francs.

23/08/2016

Tags : Implenia

Lu 328 fois

Immo-swissnews.ch

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 71