Connectez-vous S'inscrire
Toute l'information immobilière en Suisse


        

Le cap du million d'habitants en 2040 dans le canton de Vaud



Le courrier statistique Numerus, dévoile les nouvelles perspectives de la population vaudoise à l'horizon 2040. Elles anticipent, selon le scénario moyen, un canton de près de 980 000 habitants, sensiblement plus âgé, mais avec une proportion des moins de 20 ans restant stable; selon le scénario haut, le chiffre s'élèverait à 1 040 000 habitants. Les régions de Romanel, de la Broye et de Nyon connaîtraient la croissance la plus importante.

Les perspectives démographiques 2040 présentent trois scénarios, basés notamment sur trois hypothèses d'évolution des flux migratoires. Comptant 755 000 personnes fin 2014, le canton en totaliserait 920 000 en 2040 selon le scénario bas, 980 000 selon le moyen et 1 040 000 selon le haut. Dans les trois cas, le taux de croissance annuel diminuerait, pour se situer entre 0,5 % et 0,9 % en 2040, contre 1,6 % en moyenne ces 10 dernières années. Le scénario moyen, qui anticipe une application pondérée de l'initiative du 9 février 2014 « contre l'immigration de masse », est celui que Statistique Vaud tient pour le plus vraisemblable. Le scénario élevé ne saurait non plus être exclu, comme hypothèse de travail pour les politiques publiques.
Le solde naturel, soit la différence entre les naissances et les décès, serait toujours positif en 2040, ce qui ne serait pas le cas de trois quarts des pays de l'Union européenne ; pour la Suisse dans son ensemble, il deviendrait négatif avant 2045, mais pas dans le canton de Vaud. L'espérance de vie continuerait à croître et atteindrait 88,0 ans pour les femmes en 2040 (85,3 actuellement) et 84,4 ans pour les hommes (81,3 actuellement). Signe du vieillissement, la proportion des plus de 65 ans passerait de 16 % à 22 %.

Toutes les régions du canton devraient connaître une croissance de leur population, forte dans le sous-arrondissement électoral de Romanel (+1,5 % par an, selon le scénario moyen) et les districts de Nyon et de Broye-Vully (+1,4 %), et plus faible dans le Pays-d'Enhaut (+0,6 %) ou la Vallée (+0,5 %). Le district de Nyon et la ville de Lausanne accueilleraient chacun 23 000 habitants supplémentaires d'ici 2030, soit près de 30 % de l'augmentation vaudoise. La ville de Lausanne serait la seule région où la proportion de personnes âgées resterait stable.

Des informations complémentaires sur les perspectives de population sont disponibles sur le site Internet de Statistique Vaud, à l'adresse www.stat.vd.ch/perspectives

Par ailleurs, ce dernier numéro du courrier statistique Numerus dresse un portrait de l'apprentissage, qui concerne toujours la majorité des jeunes Vaudois, des entreprises du canton et de la taille des logements.

27/01/2016


Lu 389 fois

Immo-swissnews.ch

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 71