Connectez-vous S'inscrire
Toute l'information immobilière en Suisse


        

Les locataires continuent à se tourner vers la ville



Augmentation du nombre de logements vacants sur le marché immobilier des emplacements B et C

Une offre en nette augmentation sur les marchés de l'immobilier résidentiel, la persistance à se tourner vers la ville ainsi que la demande croissante des locataires pour des surfaces habitables plus petites : ce sont les trois tendances attendues par les spécialistes du prestataire immobilier leader Wincasa sur le marché résidentiel suisse.

«La poursuite de ces développements va mettre la pression sur les prix dans les régions rurales», indique Bruno Kurz, directeur Letting & Investment Advisory chez Wincasa.

Les surfaces disponibles ne sont plus absorbées

L'actuel «Residential Snapshot» du service Research de Wincasa considère les paramètres essentiels du marché de l'immobilier résidentiel pour la période de juillet 2014 à juillet 2015.

Bien que, par exemple, pendant la période considérée, la durée moyenne de publication des annonces d'appartements ait reculé, ce qui laisse augurer une augmentation de la demande à court terme, les marchés ne sont aujourd'hui plus à même d'absorber en totalité les surfaces disponibles malgré cette hausse. Chargé, en sa qualité de directeur Letting & Investment Advisory chez Wincasa, de regrouper l'offre et la demande sur le marché immobilier, Bruno Kurz constate ainsi : «Le nombre d'annonces augmente. L'offre croissante de logements est à peine complètement absorbée par des durées de publication plus courtes.»

Le nombre de logements vacants : pas encore un problème pour le marché

Bien que les indicateurs des logements libres, entre l'été 2014 et 2015, aient encore légèrement augmenté, le nombre de logements vacants augmente depuis partout, presque sans exception; voire même considérablement dans certaines régions (Winterthour, Lausanne, Arlesheim, Baden). Les investisseurs sont-ils maintenant pénalisés pour la surchauffe du secteur de la construction de ces dernières années ? «Non, affirme Bruno Kurz, un parc de logements vides d'un peu plus d'un pour cent ne constitue pas encore un problème pour le marché immobilier local». Il conseille néanmoins les investisseurs de faire très précisément attention à l'attractivité de l'emplacement, surtout dans les zones rurales. «Le nombre de complexes immobiliers
difficilement louables, hors des grandes agglomérations, va augmenter. Nous constatons en effet que les locataires considèrent toujours les centres-villes, avec leurs zones de chalandise immédiates, comme très attractifs».

Pas de potentiel de hausse des prix

A moyen terme, ceci peut même mener dans certaines régions à une offre excédentaire persistante, qui pourrait avoir pour conséquence de mettre la pression sur les prix des appartements locatifs, de la propriété par étage et des maisons individuelles. Bruno Kurz, dont l'équipe loue par an 500 appartements pour une première occupation, estime : «A moyen terme, il n'existe plus aucun potentiel d'augmentation concernant les prix.» A Zurich par exemple, le marché se refroidit déjà légèrement avec une évolution des prix tendanciellement en recul. Le «Residential Snapshot» de Wincasa analyse les 10 districts les plus peuplés de Suisse et démontre des particularités locales et régionales, différentes et intéressantes. Notamment aussi
en ce qui concerne les activités de construction. Les volumes de construction ont ainsi continué à progresser à divers endroits (Bâle, Winterthour, Bülach, Lugano), alors qu'à d'autres, un apaisement est survenu. «Nous constatons que l'on investit de plus en plus dans la conservation et la réhabilitation», déclare Bruno Kurz à propos de l'évolution générale.

Orientation vers une «offre de logements adaptée aux besoins des groupes cibles» Quel sera l'habitat désiré par les personnes vivant en Suisse demain et après-demain ? Selon leur analyse actuelle «L'avenir de l'habitat», les spécialistes de Wincasa prévoient que l'occupation des surfaces va reculer, la taille des appartements va donc réduire. La branche immobilière parle, concernant l'orientation des futures constructions et transformations de
logements, d'une «offre de logements adaptée aux besoins des groupes cibles». Il est question des besoins changeants de prise en charge et de logements d'une société sans cesse vieillissante, la tendance à davantage de ménages single et le souhait d'appartements avec des concepts de postes de travail. Bruno Kurz ajoute : «Des solutions énergétiques efficientes et la numérisation sont d'autres thèmes importants, sur lesquels nous devons nous pencher. Les investisseurs s'emploient depuis longtemps à s'adapter aux besoins de ces personnes modernes».

Les «Residential Snapshots» du service Research & Strategy sont publiés chaque année et mettent en lumière les indices et évolutions du marché de l'immobilier résidentiel helvétique.

Téléchargements :

Wincasa Residential Snapshot
Wincasa exposé «L'avenir de l'habitat»

residential_snapshot_2_2015__3194881_.pdf Residential Snapshot 2_2015 [3194881].pdf  (92.55 Ko)


31/10/2015

Tags : Wincasa

Lu 274 fois

Immo-swissnews.ch

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 71