BSI Swiss Architectural Award: l'architecture essentielle de Diébédo Francis Kéré remporte la deuxième édition du prix



BSI Swiss Architectural Award: l'architecture essentielle de Diébédo Francis Kéré remporte la deuxième édition du prix
C'est l'architecte Diébédo Francis Kéré (Burkina Faso/Allemagne) qui remporte la deuxième édition du BSI Swiss Architectural Award

- Le jury a récompensé «l'architecture essentielle, intelligente et sans concession aucune en ce qui concerne les composantes de la superstructure» des oeuvres de Kéré

- Le prix, qui se monte à 100.000 francs, sera remis au lauréat le 18 novembre à l'Accademia di architettura de Mendrisio (Suisse) à l'occasion d'une cérémonie qui marquera également l'inauguration de l'exposition des travaux des candidats.

C'est «l'architecture essentielle, intelligente et sans concession aucune en ce qui concerne les composantes de la superstructure» de Diébédo Francis Kéré (Burkina Faso/Allemagne) qui a remporté la deuxième édition du BSI Swiss Architectural Award, le prix international d'architecture promu par la BSI Architectural Foundation, sous le patronage de l'Office fédéral de la Culture à
Berne et de l'Accademia di architettura de Mendrisio (Università della Svizzera italiana) et en collaboration avec l'Archivio del Moderno, Mendrisio.

Le prix, qui se monte à 100.000 francs, sera remis au lauréat en même temps qu'une ?uvre réalisée pour l'occasion par l'artiste britannique Liam Gillick, le 18 novembre à l'Accademia di
architettura de Mendrisio (Suisse). La cérémonie sera suivie d'une conférence donnée par le lauréat et par l'inauguration de l'exposition des travaux présentés par les candidats, lesquels ont
été rassemblés dans une monographie en italien et en anglais.

«La tenue de la deuxième édition du BSI Swiss Architectural Award», a déclaré Felix R. Ehrat, président de la BSI Architectural Foundation, «atteste de la stabilité et de l'efficacité de la formule
imaginée par la BSI Architectural Foundation, qui prévoit la sélection d'architectes hautement qualifiés, ayant moins de 50 ans, qui ont contribué de manière significative par leur travail à la
culture architecturale contemporaine, faisant preuve d'une sensibilité particulière au contexte paysager et environnemental».

Diébédo Francis Kéré a été sélectionné parmi 28 candidats provenant de 15 pays; les trois oeuvres présentées au jury sont les résidences hébergeant les enseignants de l'école primaire de Gando
(2003), l'école secondaire de Dano (2007) et l'agrandissement de l'école primaire de Gando (2008). Né en 1965 au Burkina Faso mais formé à Berlin où il vit et enseigne auprès de la Technische
Universität, Kéré a été distingué pour «sa capacité unique de créer des édifices qui, tout en profitant des compétences techniques acquises durant sa formation en Europe, s'inscrivent dans la
tradition culturelle et le tissu social de son pays d'origine, le Burkina Faso, et impliquent largement les communautés locales».

Avec Diébédo Francis Kéré», a affirmé Mario Botta, président du Jury, «l'architecture retrouve son sens le plus profond, lié à une activité en mesure d'affronter les problèmes majeurs là où perdurent
des poches de pauvreté et de sous-développement que l'architecture nepeut ignorer. Une architecture d'une grande humilité qui montre avec force que l'éthique dans le domaine de la construction peut parfois induire les merveilleux silences du langage poétique.»

La vocation du prix, le haut niveau du jury et l'excellence des candidats, sélectionnés par un comité de consultants constitués d'architectes et de critiques de l'architecture de renommée
internationale, ont permis au prix de s'imposer au niveau international.

«Ce prix a par ailleurs le mérite», a renchéri Alfredo Gysi, président de la Direction Générale de BSI SA, «d'avoir donné naissance à un réseau de collaborations entre organismes publics et
privés qui permet d'attirer l'attention de l'opinion publique sur la question de la durabilité écologique et sociale des oeuvres architecturales. Il ne s'agit donc pas seulement d'un prix, mais de
l'expression de l'ensemble du travail de plusieurs entités qui, au- delà de leurs spécialisations individuelles, s'identifient dans un projet commun au contenu social élevé».

La première édition, remportée en 2008 par l'architecte paraguayen Solano Benitez, a révélé au grand public un talent exceptionnel, offrant dans le même temps une vue d'ensemble de l'architecture
internationale.

La cérémonie de remise des prix, qui se tiendra le jeudi 18 novembre 2010 à 18h30 à l'Accademia di architettura de Mendrisio (Suisse), entend attirer l'attention du grand public sur la valeur
sociale et environnementale du travail de l'architecte. Elle sera l'occasion de passer en revue les grands thèmes qui font l'actualité de l'architecture contemporaine. Lors de la cérémonie interviendront
Valentin Bearth, Directeur de l'Accademia di architettura de Mendrisio, Luigi Pedrazzini, Président du Conseil d'Etat du Canton duTessin, Alfredo Gysi, Président de la Direction Générale de BSI SA,
Felix R. Ehrat, Président de la BSI Architectural Foundation, Jean-Frédéric Jauslin, Directeur de l'Office fédéral de la Culture à Berne et Mario Botta, Président du jury du BSI Swiss Architectural
Award et Vice-président de la BSI Architectural Foundation. Il sera simultanément procédé à l'inauguration, auprès de la Galleria dell'Accademia, de l'exposition des travaux des candidats, organisée par Nicola Navone. Un accent particulier sera mis sur les oeuvres présentées par Kéré, documentées par un reportage réalisé pour l'occasion par le photographe italien Enrico Cano. L'exposition s'accompagnera d'une monographie en italien et en anglais

source : BSI SA

17/11/2010


Lu 1406 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch