Bilan positif pour les fonds – Lancement de la campagne sur les fonds



Par rapport à d’autres produits d’investissement, les fonds de placement en Suisse ont bien surmonté la crise financière. Dès le second semestre 2009, ils ont à nouveau drainé un important volume d’argent frais. Bien que les fonds entrent régulièrement dans la composition des portefeuilles, les investisseurs connaissent souvent mal ces instruments de placement. Pour combler cette lacune, la Swiss Funds Association SFA a décidé de lancer pour la première fois de son histoire une campagne
sur les fonds de placement.

Au premier trimestre 2009, les turbulences observées sur les marchés financiers ont également eu des répercussions sur le secteur des fonds de placement en Suisse: en raison de l'évolution du marché, de nombreuses catégories de fonds ont enregistré d’importantes moins-values, une diminution des actifs et des reflux nets de capitaux. En outre, quelques fonds ont dû être fermés en Suisse car, les retraits de capitaux se multipliant, ils ne disposaient plus de la taille critique autorisant une gestion efficace et rentable des avoirs. Par rapport à d'autres produits financiers, les fonds ont toutefois vu leur volume et leur valeur reculer moins fortement. «En Suisse, les fonds de placement ont bien résisté à la tempête boursière et enregistrent à nouveau un fort afflux de capitaux. Cela concerne notamment les fonds obligataires, mais aussi un nombre croissant de fonds en actions. Le marché suisse des fonds de placement peut envisager l’avenir avec confiance – sans pour autant rester les bras croisés», a déclaré le Président de la SFA, Martin Thommen, lors de la conférence de presse donnée à Zurich.

En Europe et dans le reste du monde, la concurrence fait rage pour gagner des parts de marché. Cela se manifeste également au niveau des instances de régulation, par exemple avec la directive UCITS IV, mais aussi et surtout avec la proposition de directive de l’UE concernant les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs. Celle-ci comporte en effet certains aspects problématiques qui pourraient même pénaliser la Suisse en sa qualité d’Etat tiers. La Swiss Funds Association SFA s’engage activement pour que des améliorations soient apportées à ce niveau. Elle soutient en outre l’accès au marché communautaire pour les gestionnaires d’actifs en Suisse et leurs placements collectifs de capitaux. «Nous devons avoir davantage conscience de nos atouts. Au lieu de nous focaliser sur les places financières étrangères comme le Luxembourg, il faudrait plutôt mettre en avant notre approche pragmatique en matière de réglementation, la proximité à l’important marché que constitue le private banking, l’excellence de notre infrastructure financière et la qualité de nos formations.

Pour garantir notre succès, il faut que tous les acteurs du marché des fonds de placement – des sociétés de la branche jusqu’aux instances de réglementation – se mettent d’accord sur une stratégie commune afin de mettre en place un site de production attractif portant le label de qualité «Suisse»», a souligné Martin Thommen.

Lancement d’une campagne sur les fonds de placement

Un grand nombre d’investisseurs détiennent des parts de fonds dans leur portefeuille, mais
connaissent mal cet instrument de placement, comme le montrent plusieurs études et enquêtes réalisées sur ce sujet. Si les investisseurs en Suisse estiment avoir une bonne connaissance des produits financiers, ils répondent parfois de manière erronée ou avouent même leur ignorance quand on les interroge sur les fonds. La SFA s’est fixé comme objectif de faire connaître au grand public les principales caractéristiques des fonds de placement et d’inciter la clientèle à faire davantage confiance à ces produits. À cette fin, l’Association lance mi-janvier, pour la première fois de son histoire, une campagne sur les fonds de placement, une initiative qui représente un investissement de près d’un million de francs suisses.

La campagne s’articule autour des cinq principales caractéristiques des fonds de placement: la sécurité (protection des investisseurs), la transparence, la diversification, la liquidité et le professionnalisme. «Ces messages sont délivrés par une chouette, symbole de sagesse. Elle voit tout et sait tout. Il convient aussi de présenter cette chouette à long terme comme le symbole représentatif des fonds de placement en Suisse. Ainsi, la campagne pourra se poursuivre à l’initiative des promoteurs de fonds eux-mêmes. À cet effet, la SFA met à la disposition de ses membres les visuels, logos et bannières Internet de la campagne», a expliqué Raoul-Philip Bachmann, Président de la Commission d’experts «Distribution & Marketing» de la SFA.

La campagne comprend des spots TV diffusés sur les chaînes suisses entre le 18 janvier et le 14 février 2010, des bannières et le site Internet www.myfund.ch disponible en français, en allemand et en italien. Grâce à cette nouvelle plateforme d’information, les investisseurs pourront se familiariser avec les principaux aspects des fonds de placement. Outre un glossaire et des informations formulées de manière concise et accessible, les internautes trouveront sur le site un concours qui leur permettra peut-être de gagner fin février et fin avril 2010 des prix d’une valeur de plus de 5000 francs suisses.

source : SFA

13/01/2010

Tags : SFA

Lu 867 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch