CHÈQUE 2009 ÉNERGIE



"Des subventions exceptionnelles en faveur de l'assainissement énergétique du parc immobilier genevois et des énergies renouvelables"


En 2009, Genève disposera de 12 à 16 millions de francs pour subventionner les travaux favorisant les économies d'énergie ou les énergies renouvelables. Ce programme, baptisé "Chèque 2009 énergie", s'adresse à tous les propriétaires ayant en 2009 un projet de construction ou de rénovation dans le canton. Il constitue ainsi une opportunité sans précédent pour atteindre les objectifs de la politique énergétique genevoise. De plus, dans le contexte économique actuel, cette mesure bénéficiera indirectement à de nombreuses entreprises actives dans le secteur du bâtiment.

Programme national d'assainissement des bâtiments

En décembre 2008, l'Assemblée fédérale a adopté un budget de 100 millions de francs destiné aux programmes cantonaux d'encouragement énergétique. Ce budget - qui peut être qualifié d'exceptionnel en regard des 14 millions de francs disponibles au cours des années précédentes - est mis à disposition des cantons afin de financer des travaux d'assainissement dans les bâtiments, des projets à haute performance énergétique, ainsi que la promotion des énergies renouvelables.
Les sommes allouées par la Confédération seront distribuées aux cantons en fonction des programmes qu'ils mettent en œuvre. En vertu de ce principe, chaque franc investi par un canton permettra d'obtenir jusqu'à un franc supplémentaire de la Confédération.

Genève double la mise


Genève a souhaité saisir cette opportunité pour accélérer l'assainissement de son parc immobilier.

Afin de bénéficier d'une participation financière fédérale aussi conséquente que possible, le Conseil d'Etat a obtenu de la Commission des finances du Grand Conseil un montant spécial de 4 millions de francs pour 2009. Cette somme vient s'ajouter aux 4,28 millions d'ores et déjà destinés aux encouragements énergétiques.

En y ajoutant la contribution supplémentaire de la Confédération*, Genève bénéficiera ainsi d'une enveloppe globale qui pourrait atteindre 16 millions de francs pour l'année 2009.


Tous les propriétaires ayant un projet de construction ou de rénovation peuvent bénéficier de cette mesure, pour autant que leur bien immobilier soit localisé dans le canton de Genève et que leurs travaux soient achevés d'ici fin 2009 (voir encadré ci-dessous).

Objectif : assainir le parc immobilier

La Conception générale de l'énergie, qui oriente la politique énergétique cantonale, inscrit l'assainissement du parc immobilier comme une mesure fondamentale pour atteindre la société à 2000 watts sans nucléaire, concept préconisant une réduction massive de notre consommation sans pour autant diminuer notre confort. Or les plus importants potentiels en matière d'économies d'énergie et de recours aux énergies renouvelables se trouvent sans conteste au niveau du parc immobilier. La consommation énergétique des bâtiments pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire - qui recourt presque exclusivement à des énergies fossiles - représente en effet 50% de l'énergie totale utilisée dans notre canton.

Un coup de pouce pour l'économie

Dans le contexte économique actuel, la mise en œuvre du programme Chèque2009énergie bénéficiera indirectement à de nombreuses entreprises actives dans le secteur de la construction. De plus, les subventions accordées ayant un puissant effet de levier, ce seront au final plus de 100 millions de francs qui seront investis dans le cadre de travaux réalisés à Genève en 2009. Cette mesure permettra ainsi de concilier protection de l'environnement et développement économique.

*La contribution fédérale sera confirmée dans les prochaines semaines par la Confédération, en fonction des demandes reçues des différents cantons.

Toutes les informations utiles à l'obtention d'une subvention (critères, montants octroyés, marche à suivre, formulaires de demande, etc.) sont disponibles sur le site Internet

www.cheque2009energie.ch

source : Etat de Genève

01/04/2009

Tags : genève

Lu 2784 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch