Toute l'information immobilière en Suisse




Chêne-Bougeries : Accord de Challendin


     


Sous l'égide de la mairie de Chêne-Bougeries, médiatrice, un accord a été signé le 30 avril 2012 entre le comité référendaire et les opérateurs du plan localisé de quartier (PLQ) à Challendin. Présenté au Conseil d'Etat, cet accord pourrait garantir la réalisation plus rapide d'un quartier d'habitation de 150 logements.

Pour rappel

Contesté par référendum, le plan localisé de quartier de Challendin a été refusé le 27 novembre 2011 par 57,8% des électeurs de Chêne-Bougeries, alors qu'il avait été préavisé favorablement par le Conseil municipal.

Soucieux de l'avenir de ce périmètre, le Conseil municipal de Chêne-Bougeries nouvellement élu, a invité le 15 décembre 2011 le Conseil administratif de la ville à élaborer un plan localisé de quartier sur tout ou partie des parcelles.

Médiation active

Avec l'accord du Conseil d'Etat, ouvrant ainsi une parenthèse dans la procédure, le Conseil administratif, par l'intermédiaire de son Maire actuel, Jean-Michel Karr, en charge du dicastère du Territoire, a mandaté un bureau d'architectes et mis sur pied des séances de concertations rassemblant en nombre égal la partie constructrice et la partie référendaire. Six séances de médiation se sont déroulées entre le 20 février et le 24 avril, aboutissant à la signature d'une convention le 30 avril 2012.

Un PLQ formulé et non dessiné

Comprenant une introduction, des critères, des engagements et un régime de sanctions, l'accord passé sous forme de convention décrit entre autres les gabarits, le nombre de mètres carrés de logements, d'activités, de places de stationnement et l'indice d'utilisation du sol;
s'accorde sur l'éclairage nocturne, la génération de bruit, les aménagements extérieurs et le maintien de l'arborisation remarquable. Les propriétaires, promoteurs ou les associations membres du comité référendaire, au total neuf représentants, ainsi que la mairie de ChêneBougeries par son Conseiller administratif en charge, Jean-Michel Karr, se sont engagés à déployer les efforts adéquats pour parvenir à l'entrée en force d'un plan localisé de quartier, à collaborer, et surtout s'interdisent de nuire à la mise en œuvre de cette convention.

Ainsi, autant les propriétaires que les référendaires ont consenti des concessions substantielles et trouvé des garanties suffisantes pour faire avancer ce projet de PLQ. La mairie se félicite de cette médiation active en faveur du logement et toutes les parties comptent sur le Conseil
d'Etat pour mettre en œuvre cette convention.

Pour de plus amples informations :

M. Raphaël Gailland, secrétaire général de la ville de Chêne-Bougeries, tél. : 022 869 17 10

09/05/2012

Tags : Challendin, PLQ

Lu 888 fois

Immo-swissnews.ch