Chèque2009énergie : 10 millions supplémentaires en faveur de l'assainissement énergétique du parc immobilier genevois


     




Compte tenu de l'engouement exceptionnel manifesté par les propriétaires genevois en faveur des économies d'énergie, la Commission des finances du Grand Conseil, sollicitée par le Conseil d'Etat, a accordé à l'unanimité 10 millions de francs supplémentaires en faveur du chèque2009énergie. Cette opération, financée en partie par la Confédération, permet de subventionner les propriétaires privés et institutionnels qui réalisent en 2009 des travaux en vue d'économiser l'énergie ou de favoriser les énergies renouvelables. Annoncée en début d'année, elle avait suscité plus de 2000 requêtes dont seules 500 avaient pu recevoir une décision favorable avant l'épuisement de l'enveloppe initiale. Grâce à ce supplément budgétaire, les nouvelles requêtes ainsi que tous les dossiers en attente pourront bénéficier d'une subvention, à condition de respecter les conditions prévues

Un succès exceptionnel
Tirant partie d'une subvention exceptionnelle débloquée par l'Assemblée fédérale, le chèque2009énergie a été initié en début d'année par le Canton de Genève afin d'apporter un encouragement financier aux propriétaires effectuant des travaux en faveur d'une meilleure utilisation de l'énergie dans leurs bâtiments. Cette mesure contribue ainsi à financer des projets d'amélioration thermique (isolation des toitures, fenêtres, etc.) ou d'exploitation des énergies renouvelables (installations solaires thermiques, bois, géothermie) ainsi que des audits énergétiques.

Annoncée au mois de mars, cette action a très vite suscité un engouement important et il a suffi de quelques semaines pour que son enveloppe initiale de 14 millions de francs soit totalement engagée. Malgré l'annonce au mois de juillet de l'épuisement de ce budget, les demandes de subvention ont continué. Ce sont ainsi pas moins de 2000 dossiers qui ont été transmis à ce jour à l'administration dans le cadre du chèque2009énergie, démontrant l'intérêt des Genevois en faveur des mesures visant à une meilleure utilisation de l'énergie au sein des bâtiments. Si 500 requêtes ont pu obtenir la garantie d'un soutien financier, les autres demandes recevables ont dû être placées sur une liste d'attente.
Faire d'une pierre deux coups

Compte tenu de cette situation, le Conseil d'Etat a sollicité la Commission des finances du Grand Conseil afin d'obtenir un complément budgétaire. En effet, les projets en suspens représentent pour le canton un important potentiel d'économies d'énergie et constituent ainsi une priorité pour atteindre les objectifs énergétiques inscrits dans la loi. De plus, ces actions entreprises en dépit d'une conjoncture morose bénéficient directement à l'économie genevoise, les subventions accordées ayant un puissant effet de levier tout en encourageant la diffusion de nouvelles technologies et de savoirs-faires innovants et favorables au développement durable

La Commission des finances du Grand Conseil, souscrivant à cette analyse, a décidé à l'unanimité d'allouer 10 millions de francs supplémentaires à cette action. Cette enveloppe permettra de soutenir tous les projets recevables actuellement en attente ainsi que les nouvelles requêtes. Les conditions d'octroi de cette subvention exceptionnelle ne sont cependant pas modifiées et il demeure impératif que les travaux entrepris soient achevés d'ici la fin de cette année.

Pour en savoir plus sur le chèque2009énergie : www.cheque2009energie.ch

Source : Canton de Genève

20/09/2009


Lu 1058 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch