Étude Raiffeisen : Marché du logement en Suisse T4 2019


     


Lire l’étude
Lire l’étude
Mi-août 2019, les rendements des obligations fédérales suisses ont effectué un plongeon inédit dans l’histoire. Dans l’attente de la décision par la Banque centrale européenne, les marchés ont tenté le tout pour le tout et taquiné de nouveaux plus-bas. Les emprunts d’Etat suisses sur dix ans ont temporairement affiché un rendement moins 1,1%. Pour donner de l’argent pendant 30 ans à la Confédération, il fallait s’acquitter de moins 0,8%. L’euro est presque retombé sous 1,08 francs. Difficile de battre ces extrêmes. Depuis, la situation s’est un peu calmée, mais le régime du taux inférieur perdure et certainement encore longtemps. Même si des voix s’élèvent déjà pour réclamer un revirement des intérêts. Les faibles rendements sur les marchés des obligations s’accompagnent également d’une tendance haussière des évaluations de biens immobiliers. Les prix des appartements en propriété et des maisons individuelles ont battu tous les records au 3e trimestre 2019. Pour la première fois depuis deux ans, l’agio des fonds immobiliers suisses a de nouveau tutoyé le seuil des 30%. Rien d’étonnant, car pour les investisseurs qui veulent éviter les risques trop élevés, dans les faits, il n’y a plus d’alternative à l’immobilier

07/11/2019

Tags : Raiffeisen

Lu 188 fois

Immo-swissnews.ch